Accueil / Réflexions / Nous sortons d’une période de canicule et attendons stoïquement la suivante

Nous sortons d’une période de canicule et attendons stoïquement la suivante

france0807Maintenant c’est acquis et plus personne ne peut douter que nous commençons par subir les conséquences du réchauffement climatique.

En France, nous bénéficions encore d’une situation privilégiée, par rapport à d’autres régions de la planète, mais nous ne savons pas ce que l’avenir nous réserve, mis à part des périodes caniculaires qui risquent de se répéter, avec des périodes de plus en plus longues et des températures de plus en plus en plus élevées.

Dans la mesure où nous avons bénéficié, dans le passé d’un climat tempéré, notre parc immobilier n’est pas adapté aux fortes chaleurs et, d’une manière générale, n’est pas climatisé.

La climatisation, couplée avec le chauffage, existe dans les locaux de bureaux et commerciaux récents, où elle est diversement appréciée par ceux qui y travaillent, mais elle est totalement absente dans l’habitat.

Elle fait partie de l’équipement des automobiles de moyenne et de haute gamme, qui sont, soit simplement climatisées ou qui bénéficient d’un système d’air conditionné, ce qui ne pose pas de problème technique, dans un espace limité et clos.

Le problème du confort de la population se pose au moment où il faut regagner leur habitation surchauffée, équipée aux mieux d’un climatiseur individuel, fixe ou mobile ou d’un ventilateur, ce qui fait que la situation caniculaire ne faiblit pas la nuit.

Le ministère de la santé conseille à la population de boire de l’eau, de prendre des douches et de s’asperger d’eau et de prendre soin des plus faibles, des jeunes enfants et des personnes âgées.

Les municipalités font téléphoner aux personnes isolées, pour ne pas les trouver mortes, chez elles, comme en 2003, une fois la canicule passée.

Il est probable que dans quelque temps, l’INSEE publiera le nombre de décès prématurés et l’Assurance maladie fera connaître ce qui lui a coûté la canicule de début juillet.

Par contre, le gouvernent reste muet sur ce qu’il conviendrait de faire pour protéger la population contre les conséquences de cette première manifestation du changement climatique.

Il va de soi qu’il n’est pas possible, pour des raisons de faisabilité, technique et financière, ne serait que le manque d’électricité, de généraliser la climatisation de tous les locaux du pays.

Par contre, il est possible de procéder l’isolation des locaux, aussi bien contre le froid que contre la chaleur, avec toutes les difficultés de décision que cela comporte, notamment dans les immeubles en copropriété et dans les rapports locatifs.

Au gouvernement de les régler

En fin de compte, cette situation bénéficiera aux régimes de retraite par répartition, comme par capitalisation, qui verront stopper puis s’inverser la courbe de mortalité qui détermine le nombre de crédits rentiers.

Comment avez-vous vécu la semaine de canicule en France ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*