Accueil / Bibliothèque / L’essentiel du Droit applicable à la Start-up par R. Rhattat et G. Ramel Delperier chez Gualino

L’essentiel du Droit applicable à la Start-up par R. Rhattat et G. Ramel Delperier chez Gualino

startup01Gualino, une marque de Lextenso, propose « L’essentiel du Droit applicable à la Start-up » de Rachid Rhattat et Ghislaine Ramel Delperier.

startup02Il n’y a pas un jour sans que l’on entende prononcer le mot « Start-up », terme anglo-saxon qui peut se traduire par « jeune pousse ».

Il s’agit de sociétés nouvellement créées, qui sont selon Steve Blank (comme on peut le lire au début de l’introduction de cet ouvrage) « des organisations temporaires à la recherche d’un business model industrialisable, rentable et permettant la croissance ».

Ceux qui créent une Start-up, n’ont qu’une seule et unique idée en tête : leur activité. Tout le reste, et notamment le droit, sont des choses obscures qui empêchent de tourner en rond.

Concernant le droit, il faut reconnaître que souvent les ouvrages traitant du sujet sont des pavés écrits par des spécialistes pour des spécialistes.

Dans L’essentiel du Droit applicable à la Start-up, Rachid Rhattat et Ghislaine Ramel Delperier, propose une synthèse pratique et accessible du sujet.

startup03Rachid Rhattat est enseignant-chercheur en droit à EDC Paris Business School et Ghislaine Ramel Delperier est avocat au Barreau de Paris et chargée de cours en droit des affaires.

L’ouvrage est scindé en 4 parties, 10 chapitres, en une centaine de pages d’un petit format carré.

Chaque partie aborde une thématique, présentée en 2 ou 3 chapitres.

  • Première partie : Les aspects juridiques de la création d’une start-up
  • Deuxième partie : La start-up et les contrats
  • Troisième partie : La start-up face aux enjeux de protection
  • Quatrième partie : La start-up face au différent de la vie des affaires

Les différents thèmes sont abordés de manière didactique et parfaitement compréhensible pour les non-juristes.

Même si les créateurs de start-up n’ont pas de temps à consacrer à autre chose qu’à leur entreprise, l’ouvrage étant synthétique, ils trouveront la réponse à des questions qu’ils peuvent se poser (comme les différentes formes de contrats) en quelques minutes.

Bien entendu, L’essentiel du Droit applicable à la Start-Up ne fera pas du lecteur un juriste spécialiste de la question, mais il évitera au non-juriste d’éviter des déboires par méconnaissance du sujet.

Les réponses apportées par cet ouvrage permettront soit d’avoir la réponse et de passer à autre chose, soit de faire appel à un juriste, un consultant, en sachant poser les bases de sa problématique.

Un ouvrage que tout créateur de Start-up devrait avoir sur son bureau, même si le droit n’est pas sa première préoccupation.

Pour vous procurer « L’essentiel du Droit applicable à la Start-Up » pour 13,50 euros, cliquez ICI.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*