Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Les règles de visites des familles dans les Ehpad sont assouplies durant les fêtes

Très critiquées mais justifiées pendant la crise sanitaire, par la vulnérabilité des personnes âgée qui y sont hébergées, les règles de visite dans les Ehpad ont été assouplies pour les fêtes de fin d’année, ainsi, les visites en chambres et les sorties avec les familles seront autorisées du 15 décembre jusqu’au 3 janvier 2021, en vertu d’un nouveau protocole sanitaire.

C’est le gouvernement qui a tranché, du 15 décembre au 3 janvier, les portes s’ouvriront davantage aux résidents pour les fêtes de fin d’année, le protocole du ministère de la santé qui devait être diffusé samedi 12 décembre édicte un assouplissement des conditions d’entrée et de sortie des familles.

Alors que les tenants du maintien des règles drastiques sont nombreux à la direction générale de la santé, la ministre déléguée à l’autonomie a plaidé pour une liberté d’aller et venir, qui reste néanmoins encadrée.

Elle a dit « ce que nous voulons c’est que Noël entre dans les Ehpad, c’est essentiel pour maintenir le lien et lutter contre la solitude ».

Les directeurs des Ehpad l’ont aussi réclamé « Nous sommes arrivés, après des mois de crise, à un moment ou la liberté doit vaincre » a approuvé la déléguée générale du Syndicat national des établissements et résidences privées pour personnes âgées, le Synerpa.

Après avoir suspendu le 1er novembre les visites en chambre, le gouvernement recommande que les visites en chambre soient autorisées sous conditions, avec l’accord des directeurs, notamment pour les résidents ayant des difficultés à se déplacer ou en cas d’indisponibilité d’espaces dédiées aux visites, indique le protocole.

Proscrites depuis plusieurs mois, les visites auprès de résidents Covid peuvent également être autorisées, mais uniquement en chambre, avec du respect absolu des mesures barrières et encouragement aux familles de procéder à un test de dépistage, avant de se rendre en Ehpad.

Les nouveaux protocoles supposent une forte mobilisation des professionnels des établissements alors même que leur nombre sera réduit du fait des congés, pour résoudre cette difficulté, le gouvernement promet la mobilisation de jeunes en service civique, des associations d’insertion, des étudiants en santé et en travail social, alors que l’angoisse du retour du virus, après les fêtes, reste forte dans les Ehpad, mais également dans tout le pays.

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.