Accueil / Faits d'actualité / Les rabais de tarif sur l’électricité des concurrents d’EDF font illusion

Les rabais de tarif sur l’électricité des concurrents d’EDF font illusion

En France l’électricité est produite par EDF et transportée par une de ses filiales jusqu’au domicile des clients, quel que soit le fournisseur.

La production et le transport de l’électricité sont un monopole de l’État qui nous assure la sécurité de l’approvisionnement, le développement des énergies vertes, qui relaient progressivement les autres sources de production mais qui nous assure encore, grâce à la prédominance du nucléaire dans le mix de production, les tarifs les plus bas d’Europe.

Or, les monopoles sont les « bêtes noires » des autorités de la Communauté européenne, même ceux des États et auxquels il faut mettre fin, même au risque de semer la pagaille, nous en avons l’exemple du chemin de fer.

Pour ce qui est de l’électricité, même s’il s’agit autant d’un monopole de l’État que d’un monopole de fait, il a fallu ouvrir son marché à la concurrence, à la demande de Bruxelles, qui augmente progressivement, sans pouvoir faire baisser les prix.

Les consommateurs français ne sont pas dupes et malgré l’effort de publicité intense des concurrents, qui annoncent des rabais pouvant aller jusqu’à 15 % par rapport aux prix pratiqués par EDF, notre producteur national a conservé 81 % du marché, soit 26 millions de clients.

Seulement, la différence se fait un tiers de la facture seulement, les deux autres tiers sont identiques pour tous les fournisseurs et servent à payer les taxes et le transport d’électricité, les offrent promettant des rabais ne portent pas sur cette partie de la facture, ce qui fait que les gains sont peu significatifs, ce dont les transfuges s’aperçoivent après coup.

Les fournisseurs alternatifs contestent le principe des prix régulés pratiqués par EDF, dont le maintien a été confirmé par le Conseil d’État.

Pour une fois, l’UFC-Que choisir est d’accord avec cette situation, en considérant qu’elle permet aux consommateurs d’avoir une référence et pendant ce temps, la bataille stérile pour les parts de marché, entre fournisseurs, se poursuit.

EDF perd de clients, alors que d’anciens lui reviennent.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.