Faits d'actualitéInfosRéflexions

Les produits ménagers contiennent des substances toxiques de nature à polluer l’air intérieur

La revue « 60 millions de consommateurs » dénonce les produits ménagers industriels, les sprays, désodorisants et nettoyants qui contiennent, selon elle, des substances toxiques, qui contribuent à la pollution de l’air intérieur des logements.

Deux études vont dans le même sens en formulant le même constat, le magazine 60 millions de consommateurs et une étude de l’Agence de l’environnement er de la maîtrise de l’énergie, l’Ademe, avec comme conclusion, « Il faut favoriser des produits faits maison ».

60 millions de consommateurs a étudié la composition de soixante produits ménagers parmi les plus vendus, en se fondant sur la lecture de leurs étiquettes et de leurs fiches de données de sécurité règlementaires or, ils se révèlent toxiques et polluants.

En fait, beaucoup contiennent une ou plusieurs substances toxiques, nuisibles à notre santé oui à l’environnement, ou les deux, en étant les principaux responsables de la pollution de l’ait intérieur.

L’Ademe, avec le concours de l’Institut national de l’environnement industriel et des risques, Ineris et le Centre scientifique et technique du bâtiment, le CSTB a analysé une trentaine de produits et en a testé en condition réelle une dizaine, six manufacturés et quatre faits maison.

Les produits manufacturés émettent beaucoup de composés organiques volatiles des COV, dont certains classés cancérigènes possibles, mais dans des conditions d’utilisation normales, en respectant les quantités et en aérant, il n’y a aucun problème, tempère une ingénieure de la qualité de l’air de l’Ademe.

Dans les produits faits maison, il est recommandé de limiter les huiles essentielles émettrice également de COV, en sachant que deux à trois goutes suffisent.

Enfin de compte, tout est un problème d’information, 60 millions de consommateurs propose la création d’un classement des produits de A à E en fonction de la quantité des substances nocives contenues, sur le principe du Nutri-Scor.

Quoi qu’il en soit, il faut savoir que l’air intérieur que l’on respire est sept fois plus pollué que l’air extérieur, d’où l’intérêt d’aérer les pièces avant de les occuper, même s’il fait trop froid ou trop chaud dehors.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.