InfosRéflexions
A la Une

Les investissements participatif immobilier sont bien rémunérés mais pas sans risques

Avec une rentabilité de 10 % l’investissement participatif immobilier est recherché, mais il faut être conscient de la prise de risque que cela comporte, en sachant que le taux de 10% inclut implicitement, une prime de risque, ce qui n’interdit pas d’être sélectif, en accordant un tel prêt.

Le principe du « crowdfunding immobilier », nom donné à ce mécanisme qui consiste à prêtre des petites sommes à des promoteurs sur une courte durée, ou parfois à d’autres professionnels de l’immobilier, séduit de plus en plus, ainsi, au premier semestre de cette année, 184 millions d’euros ont été levées pour de telles opérations, selon le baromètre Hello Crowdfunding, ce qui en fait beaucoup d’opérations financées sous cette forme.

Au moment où le rendement des placements en euros c’est durablement effondré, le rendement moyen annuel du crowdfunding immobilier, sur le vingt-six plateformes prises en compte dans ce baromètre, atteint 9,4 %, un chiffre qui ne doit pas occulter les risques attachés à ce type d’opération.

Cet investissement dans l’immobilier est sans rapport avec un placement classique dans la pierre, l’investisseur n’est ici propriétaire de rien, on prête de l’argent à un promoteur, qui le remboursera quand il aura construit et vendu le bien.

Les promoteurs ont besoin d’avancer les fonds nécessaires à la construction, en plus de leurs fonds propres, l’argent emprunté via le crowdfunding leur donne accès à un financement complémentaire par les banques.

Les risques encourus par l’investisseur sont liés aux retards de chantier et à la santé financière du promoteur.

Le taux de défaut moyen est resté faible au premier semestre, à 0,74 % et de 0,57 % sur la même période de 2019, mais les retards de remboursement sont plus fréquents, environ 10 % ont un retard de moins de six mois, idem pour ceux de plus de six mois, le remboursement intervient en moyenne au bout de vingt et un mois.

Comme il n’y a pas de frais de dossier, les investisseurs ont intérêt à diversifier leurs placements, le minimum du ticket est souvent de 1 000 euros, ce qui limite les risques.

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.