Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Le vent transporte les fumées des incendies d’Australie à plus de 12 000 km

En Amérique du Sud, plus particulièrement au Chili et en Argentine, l’arrivé de ces fumées se limite à rendre le soleil un peu plus rougeâtre, rien à voir avec les fumées qui s’abattent sur les deux principales villes d’Australie, Sydney et Melbourne, cernés par les flammes, par deux brasiers qui se sont rejoints.

Ces fumées, pour atteindre le Chili et l’Argentine ont par couru plus de 12 000 km au-dessus du pacifique en y étant aperçus par les services météorologiques depuis le 6 janvier.

Selon l’Agence France presse, en début de journée, le soleil a été marqué de tons rouges en raison d’un nuage provenant des incendies australiens.

Selon l’institut météorologique chilien, le nuage de fumée se situe à 6 000 mètres d’altitude et aucun phénomène météorologique qui pourrait le faire descendre sur la surface de la terre n’est annonce, ce qui exclut tout risque de pollution, pour le moment, pour les zones survolées.

De son côté le Service météorologique d’Argentine a diffusé des images satellites montrant le nuage de fumée, transporté par les systèmes de fronts, qui se déplacent d’Ouest en Est.

Ces nuages poursuivent leur chemin, sans conséquences tant qu’ils ne retombent pas sur terre.

L’entreprise météorologique Metsud, une référence en la matière dans la région, a précisé que les fumées pourraient également atteindre Rio Grande do Sul, l’Etat le plus méridional du Brésil.

La situation reste sous surveillance tant que les gigantesques incendies en Australie, qui ont échappé à tout contrôle humain, n’ont pas pris fin.

Les pompiers, avec le secours de l’armée se contentent de protéger les personnes, qui sont invitées à partit et les biens, les principales victimes sont les animaux sauvages, dont il restera plus quelques spécimens, sauvés des flammes.

Les feux devront s’éteindre tout seul, avec l’arrivée de la période hivernale ou s’il n’y a plus rien à brûler, mais par la suite, le problème restera entier.

[amazon_link asins=’B079NZ8WVF,B017SRHPUU,B01IAEIC20,B078W4Y6NS,B07JNH62PS,B01N05S0Y7,B01LN4Z6F0,B01H1YBX4E,B07HQNN4PL’ template=’ProductCarousel’ store=’notresiecle-21′ marketplace=’FR’ link_id=’9fcab802-c39c-4c8c-97a4-a8ed4ecea19c’]
Booking.com
Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer