IdéesRéflexions
A la Une

Le pouvoir réfléchit à un déconfinement régional

D’après ce que l’on croit savoir, le délégué interministériel au déconfinement qui vient d’être nommé par le président de la République travaille avec son équipe sur un plan de déconfinement par région.

Si nous avons en France des régions très touchées par le Covid-19, d’autres le sont moins et certaines pratiquement pas.

Pourtant, à l’issue de son allocution télévisée du 13 avril, annonçant la poursuite du confinement jusqu’au 11mai, le président Macron s’était montré clair : pas question d’envisager un déconfinement régionalise de la France, la France n’est pas une État fédéral comme l’Allemagne avec des régions bénéficiant de larges pouvoirs, il faut croire qu’il a changé d’avis, comme sur le maintien du confinement des séniors, qui justement ont besoin de plus de liberté.

Dix jours plus tard, la doctrine a commencé par bouger, dit-on à l’Élysée, l’équipe du délégués interministériel au déconfinement a bien sur ses tablettes l’hypothèse d’un déconfinement régionalisé, pour coller à la réalité.

Selon un proche du pouvoir : « Nous sommes partis d’une logique très concentrée, le président veut maintenant avancer sur une logique différente par territoire » qui évoque une déconcentration du déconfinement, une évolution concrétisée à la tenue d’un entretien que le président a eu le 21 avril , au sommet de l’Etat, confirmé deux jours plus tard par des entretiens avec le président de l’Associations des Maires de France, François Baroin et les maires de quelques grandes villes de province.

Le premier ministre devait s’entretenir à ce propos avec les présidents de régions, dont certains ont réclamé un déconfinement régionalisé.

Le président a reconnu lors d’un déplacement le 22 avril dans le Finistère : « il y aura peut-être des étapes, qui pourraient se passer plus vite dans les endroits où le virus ne s’est pas propagé, la manouvre sera réussie selon un commentaire de l’Élysée, si elle est concertée avec les acteurs locaux, notamment les maires, s’agissant à la fois de la reprise des transports et la réouverture des écoles en milieu rural, qui ne posent pas les mêmes problèmes qu’en ville.

La déconcentration n’est pas la décentralisation dit-on à l’Élysée, on ne la confie pas aux élus locaux, il est de bon aloi que la stratégie soit décidée au niveau central et ensuite déclinée au niveau local.

Ainsi, on attend le plan d déconfinement annoncé par le premier ministre.

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.