Accueil / Idées / Le management par la terreur

Le management par la terreur

chef1705Dans les entreprises, il y a différentes manières de manager, de diriger, une équipe de collaborateurs.

La manière la plus élégante, probablement la plus efficace en termes de résultats, d’ambiance au sein de l’entreprise est que la personne à qui l’on a confié le management d’une équipe est, ce que l’on appelle : du charisme.

Que sa manière d’être, de communiquer, de se comporter, d’organiser les équipes et le travail donne envie naturellement, à l’ensemble des salariés de suivre.

Mais, le charisme, cela ne s’apprend pas, il peut s’affiner au cours du temps, mais c’est inné. Il y a des gens qui ont du charisme et d’autres qui n’en ont pas.

Nombre de managers ou plutôt de responsables d’équipes n’ont pas de charisme, mais arrivent à faire fonctionner la division dont ils ont la responsabilité au sein de l’entreprise sans difficultés. Simplement par une relation de confiance entre les collaborateurs et le responsable de l’équipe.

Mais, d’autres responsables d’équipes, se positionnent à l’opposé de ce fonctionnement agréable, mettant en place une forme de management par la terreur. J’exagère un peu, mais pas tant que cela.

Ce sont des gens sans charisme, souvent frustrés , qui se retrouvent à un poste où ils doivent faire fonctionner une équipe (plus ou moins importante) et qui ne voit pas d’autres solutions pour s’imposer que d’imposer, d’ordonner, de menacer, jusqu’à pousser des collaborateurs à la dépression.

C’est un mode de fonctionnement, où la personne en charge de l’organisation du travail se met au centre de tout, où tout doit passer par cette personne.

Sur une vision à court terme, la direction de l’entreprise trouvera positif ce type de management par la terreur, et protégera celui qui joue ce rôle sans jamais écouter les plaintes de ceux qui subissent. Alors, que trop souvent, ce type de management est proche du harcèlement moral.

Mais, si la direction observe le résultat au fil du temps, ce type de management est une catastrophe au niveau humain et… pour l’entreprise. Tous ceux qui peuvent trouver un autre emploi, n’hésiteront pas un instant à quitter le navire.

Les autres subiront au risque de mettre leur santé en péril et – de toutes les manières – ils se contenteront de faire le strict nécessaire.

Concrètement, le manager de l’équipe, est une personne seule, ayant une petite cour autour de lui. Des collaborateurs cherchant, simplement, à éviter sa hargne plus qu’à l’aider.

Ne croyez pas que ce type de mode de fonctionnement n’existe pas, regardez autour de vous, écoutez et vous verrez que c’est plus fréquent que vous ne le croyez.

On m’a trop souvent décrit ce type de situation, que j’ai eu l’occasion de constater.

Je l’ai observé dans une grande entreprise, avec un chef d’équipe d’une division de l’entreprise, toujours présent, joignable à toute heure, même durant ses congés. Où tout devait passer par ce chef, même un simple problème informatique ne pouvait pas être signalé directement à l’informatique, mais devait passer par cette personne en charge de l’organisation.

Comment peut-on l’arrêter ?

Il n’y a que deux moyens :

Que la direction prenne conscience du problème et mette dans un « placard » ou « à la porte » le chef d’équipe qui a ce type de comportement.

Que le chef d’équipe, lui-même, face à des démissions à répétition, à des congés maladie qui se multiplient, et autres signes de son comportement détestable et déplorable : prenne conscience qu’il est le problème et quitte l’entreprise.

Comment qualifiez-vous votre supérieur hiérarchique direct (plusieurs réponses possibles) ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com