Accueil / Pourquoi / Le détachant OXYPUR de H2O

Le détachant OXYPUR de H2O

oxy02J’ai testé, OXYPUR de H2O, un détachant à l’oxygène actif, c’est une approche qui mérite d’être connue, c’est efficace et rapide.

Avant de parler de OXYPUR, faisons le point sur les tâches … en général.

J’ai souvent entendu, autour de moi, des gens se plaindre du peu d’efficacité des détachants. Effectivement, quel que soit le produit, il est impossible de faire des miracles face à certains types de taches, surtout sur des tissus très fragiles.

Mais, il y a quelques principes de base, qu’il ne faut pas oublier face à une tache sur un tissu.

Le premier point, si on lave dans de l’eau chaude (très chaude) un tissu taché, il y a de fortes chances que la tâche se fixe définitivement sur le tissu. Il ne faut pas perdre de vue que la plupart des colorations pour tissus sont fixées par lavage à chaud. Une tâche, de sang, de vin, de n’importe quoi va se fixer au tissu par un lavage à chaud. Et là, c’est terminé, la tache ne partira plus, elle est dans le cœur des fibres du tissu.

Le second point, il ne faut pas tarder à enlever une tache. Plus les jours passent et plus la tache aura imprégné le tissu et moins on pourra la retirer. Plus, elle laissera une trace de son passage. D’ailleurs, dans les foires, sur les stands où sont faites des démonstrations de détachants. Le présentateur, va faire, oxy04devant ses clients potentiels, de multiples taches sur un tissu, qu’il nettoiera immédiatement. Il laissera à peine le temps à la tâche d’entrer dans les fibres du tissu.

En retenant, c’est deux points, il est inutile d’accuser un détachant d’être inefficace face à une vieille tâche bien sèche et qui – de plus – a été cuite en machine à laver.

OXYPUR est un détachant un peu particulier, son principe de base est : l’Oxygène actif.

Le produit se présente sous la forme de tout petits granulés, tel que vous pouvez le constater sur l’une des photos.

Sur les utilisations possibles, on parle de détacher des vêtements, mais le principe actif peut être utilisé dans de nombreux autres cas.

Le premier usage, est d’en ajouter une dose dans le lave-ligne, en plus en plus de la lessive. OXYPUR va empêcher aux blancs de se ternir. N’ayant fait qu’une seule lessive machine, je ne peux que constater que cela n’a pas abîmer le linge et qu’effectivement, les blancs semblent plus blanc. Mais, il faudrait voir au fil des lessives.

oxy03Par contre, j’ai testé sur du linge devenu grisâtre au fil du temps, alors qu’ils étaient blancs à l’origine. Dans une bassine, de l’eau et une dose d’OXYPUR et on laisse tremper. Combien de temps, cela dépend. Si c’est à peine grisâtre, effectivement, l’action est rapide. Sinon, il faut patienter.

Bien entendu, plus la tâche est fraîche plus l’action est rapide est efficace. J’ai fait un test sur un mouchoir en tissus, en faisant une tache de café. Elle est partie très facilement, en vaporisant un peu d’OXYPUR sur la tâche et en rinçant quelques minutes plus tard.

Mais, l’oxygène actif peut également être utilisé sur d’autres matériaux que les tissus.

J’ai fait un essai, par accident, en versant de l’OXYPUR dilué dans de l’eau sur une table en bois qui est en extérieure, donc ternie par la pluie et par des micro-champignons. Je n’ai pas essuyé tout de suite. Et au bout de moins d’une heure le bois a été décapé, il avait retrouvé sa teinte d’origine là où se trouvait renversé de l’OXYPUR.

J’ai refait d’autres essais et ça fonctionne, le temps d’action dépend de l’état du matériau.

Mais, il faut faire un essai avant de traiter un meuble en bois. Il faut toujours tester sur un coin peu visible.

L’OXYPUR est très actif, il faut penser à se protéger les mains, avec par exemple des gants jetables en latex.

oxy01Effectivement, les détachants à l’oxygène actif ne sont pas dangereux, mais il y a quelques précautions d’emploi, mais je dirais comme avec de nombreux produits ménagers.

Par contre, pour l’OXYPUR l’emballage pose problème. Comme on le voit sur les photos, le produit est dans un emballage en plastique souple, transparent.

Le plastique est très robuste, impossible de le déchirer, ou bien il faudrait vraiment le vouloir.

Par contre le bouchon n’est pas sécurisé (comme sur de nombreux produit où il faut – simultanément – appuyer et tourner le bouchon). Or, le produit est attirant, de petits granulés d’un blanc aussi blanc que la neige. Si un enfant récupère ce produit, il sera tenté de l’ouvrir pour toucher, ou pire le mettre à la bouche.

C’est le seul point négatif de l’OXYPUR, comme le bouchon n’est pas sécurisé, il faut absolument le ranger hors de portée des enfants.

oxy05En conclusion, l’oxygène actif est un type de détachant trouvant méconnu, pourtant c’est beaucoup plus efficace pour reblanchir un linge devenu grisâtre que l’eau de javel.

OXYPUR peut être utilisé sur une multitude tâches, par trempage ou pulvérisation. Bien entendu, plus la tâche est ancienne et plus elle difficile à retirer, voire impossible.

Comme tous les détachants, il faut faire un test sur un bord du tissu où cela ne voit pas. Certains tissus ou colorant peuvent mal réagir.

Mais, l’OXYPUR peut également être utilisé sur d’autres produits tachés : bois, joint de carrelage, … Je me répète il faut tester avant de nettoyer toute une surface.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com