Accueil / Tests Produits / Le cidre rosé de Val de Rance

Le cidre rosé de Val de Rance

cidre02J’ai dégusté, avec des amis, 4 cidres proposés par Val de Rance, un cidre brut, un cidre doux, un cidre et poire et un cidre rosé.

Je parlerai du cidre rosé (et des autres dans de futurs billets sur Notre-Siècle), s’agissant d’une boisson alcoolisée, à consommer – naturellement – avec modération.

Le cidre rosé de Val de Rance a un taux d’alcool de 2,5 %, ce qui est normal pour du cidre et raisonnable alcoolisé, mais il ne faut pas en abuser, surtout si on doit prendre le volant juste après.

Le cidre est présenté dans une belle d’un verre épais. Le bouchon est tenu avec un cerclage métallique, comme pour les bouteilles de champagne. Et il faut faire attention en ouvrant ce type de bouteille, que le bouchon ne porte pas à toute vitesse, risquant de blesser un convive.

cidre03On m’a raconté, qu’aux États-Unis (il y a longtemps de cela), qu’une femme avait pris un bouchon de champagne en pleine figure. Cet accident lui ayant fait perdre un œil.

Même s’il ne s’agit que de cidre, donc avec pression moindre que du champagne, un instant de prudence en ouvrant la bouteille.

À l’ouverture du bouchon, il y a ce bruit caractéristique des champagnes, crément,… et du cidre, ce « pschitt » et ce bouchon qui grossit une fois sorti de la bouteille.

Tout un spectacle, avant de découvrir, le contenu de la bouteille.

Comme vous pouvez le voir sur les photos, le cidre rosé a une couleur plaisante, un rose presque orangé, presque fluo.

Il est plaisant en bouche, peut être un peu trop sucré, mais c’est un cidre plutôt doux que brut, ce qui explique ce côté acidulé.

Il est agréable à boire, pour l’apéritif, probablement avec des tapas comme recommandé sur la bouteille. Personnellement, je préfère des choses plus légères et nous l’avons accompagné de tomates cidre05cerise et petits oignons frais.

Le goût un peu fort, un peu brutal de l’oignon fait ressortir le goût du cidre.

C’est une boisson festive, à boire bien frais. Je n’avais prévenu qu’il s’agissait d’un cidre rosé, les convives s’attendaient à un cidre « jaune » et le rosé provoque ce petit côté… surprise et la curiosité du goût qui est différent d’un cidre traditionnel.

Si on veut servir une boisson festive, sans se ruiner et – de plus – en servant une boisson peut alcoolisée, le cidre rosé de Val de Rance est un bon choix.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.