Bibliothèque

L’avenir de notre liberté de JH Lorenzi avec M. Berrebi chez Eyrolles

Eyrolles nous propose de Jean-Hervé Lorenzi avec Mickaël Berrebi : L’avenir de notre liberté (faut-il démanteler Google… et quelques autres).

Jean-Hervé Lorenzi est professeur d’économie à l’université de Paris-Dauphine et président du Cercle des économistes.

Mickaël Berrebi est diplômé de l’ESSEC, financier et membre de L’Institut des actuaires.

Les auteurs nous proposent une analyse détaillée et très fine de la société actuelle, c’est à la fois un plaidoyer pour le progrès, les nouvelles technologies et tout ce qui va avec, mais également une mise en garde contre les dirigeants des grandes sociétés qui forment ce que l’on nomme par le GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) ou GAFAM en ajoutant Microsoft.

Aussi les auteurs posent la question de la nécessité de démanteler Google et les autres ?

Effectivement, en écoutant dernièrement Marc Zukerberg (fondateur de Facebook avec plus de 2 milliards d’utilisateurs), il semble vouloir imposer sa vision du monde et de la communication.

Il s’agit donc d’éviter que les entreprises imposent leurs choix au monde, au détriment des puissances publiques, dans tous les domaines de notre vie sociale et privée. Dans ces conditions le politique va passer après les décisions et la volonté du GAFA.

Pourtant, au rythme actuel, les dirigeants de ces grandes entreprises technologiques veulent définir le monde dans lequel nous vivrons dans les décennies à venir.

La conséquence est qu’il n’est pas impossible, comme l’écrivent les auteurs «… c’est le retour, en dépit des apparences de modernité, d’une société du XIXè siècle. On a trop rapidement oublié que le monde avait… vécu des périodes d’esclavage… Aujourd’hui et demain, ce sera l’accès à la connaissance qui disposera les uns et les autres, selon la catégorie des seigneurs ou des serfs. »

Le risque est là, mais il ne semble pas certains et même si on démêlait le GAFA, un autre naîtrait sur ses cendres.

blankL’ouvrage n’est pas pour autant pessimiste, bien au contraire, les auteurs nous ouvrent les yeux sur la réalité et les risques et… en fin de compte l’avenir est entre nos mains.

Je ferai le parallèle avec Scarlett O’Hara (Autant en emporte le vent) ou en pleine guerre de Sécession alors que tout semble perdu, elle décide de ne pas baisser les bras et accepter sans rien dire la volonté des vainqueurs. « Je jure devant Dieu, je jure devant Dieu que je ne me laisserai pas abattre ! J’aurais le dernier mot et lorsque ce cauchemar sera terminé, je jure devant Dieu que je ne connaîtrais jamais plus la faim. Non ! Ni moi-même, ni les miens ! Dussé-je mentir, voler, tricher ou tuer, je jure devant Dieu que je ne connaîtrai jamais plus la faim. ».

Même si le GAFA essaye de nous imposer sa volonté, une sorte de dictature, de penser uniquement numérique, nous aurons toujours les moyens de nous défendre, d’être intelligents de savoir comment utiliser dans notre intérêt ces technologies et de ne jamais subit leur dictat.

Au fond, j’ai l’impression que c’est le message que veulent faire passer Jean-Hervé Lorenzi et Mickaël Berrebi.

Pour vous procurer « L’avenir de notre liberté », cliquer ICI

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.