Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

La HAS précise les règles à tenir à relatives à la future campagne de vaccination contre la Covid-19

La première question posée à la Haute Autorité de la Santé, la HAS, est de savoir si les personnes déjà infectées par la Covid-19 doivent se faire vacciner.

Selon la Has, pas de vaccination systématique, mais rien ne s’y oppose si elles le souhaitent, précisé dans un communiqué de presse mis en ligne le 18 décembre, la HDF y apporte également d’autres précisions, en sus des recommandations publiées le 30 novembre relatives à la future campagne de vaccination contre la Covid-19.

Le texte rappelle que la durée de l’immunité à long terme conféré par la Covid-19 n’est actuellement pas connue, on sait seulement que le taux de réinfection est faible, une dizaine environ, les cas confirmés des cas symptomatiques atteints par la suite une deuxième fois, d’une forme plus sévère seraient exceptionnels.

Selon la HAS, le constat scientifique est donc qu’à ce jour les données ne permettent pas de savoir s’il y a un bénéfice à vacciner les personnes qui ont déjà été infectées par le SARS-CoV-2, en conséquence, elle juge qu’à ce stade, il n’y a pas lieu de les vacciner systématiquement.

D’un autre côté, elle ne voit aucun effet indésirable grave particulier, lorsqu’une personne ayant eu la Covid-19 se fait vacciner, elle en conclut que rien ne s’oppose à une telle vaccination si une personne contaminée le souhaite et à l’issue d’une décision partagée avec son médecin.

La Has a par ailleurs confirmé sa recommandation de vacciner en priorité les personnes âgées dépendantes en Ehpad et les résidents âgés de collectivités, en précisant que les soins de suite et de réadaptation ne sont pas concernés par cette phase 1 de la campagne de vaccination.

Ne sont pas non plus concernées les personnes en situation de handicap hébergées dans des établissements et ne présentant pas de comorbidité ou d’âge élevé augmentant les risques de forme grave de la maladie, pas plus que les femmes enceintes.

Pour la population non prioritaire, il n’y aura pas de vaccination avant la fin du printemps, a précisé, de son côté le Premier ministre.

Pour le moment, on attend les premiers vaccins.

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.