Accueil / Interviews / Interview exclusive de Marie-Astrid de Cazanove (CEO de gogomitch)

Interview exclusive de Marie-Astrid de Cazanove (CEO de gogomitch)

Notre-Siècle

Comment vous est venue l’idée de gogomitch ? Et pourquoi ce nom ?

Marie-Astrid de Cazanove

gogomitch est un service de livraison collaborative : nous mettons en relation en toute confiance des voyageurs disponibles avec d’autres particuliers cherchant pour leurs objets une solution rapide, fiable et économique.

Le projet est né d’une expérience personnelle : un oubli de clés à l’autre bout de la France, impossible à résoudre par des solutions traditionnelles, ni économiques, ni rapides à la fois.

L’idéal aurait été de faire appel à un voyageur en train plutôt qu’à un serrurier au tarif exorbitant et à la sympathie relative…

Mais au-delà d’un service fonctionnel, la volonté de la fondatrice était de créer une marque, lui donner une âme, fédérer une communauté autour de valeurs…

Le nom de marque va dans ce sens : gogo comme GO-GO-GO (urgence) et Mitch comme Mitch Buchannon (sauveteur en mer emblématique de la série Alerte à Malibu) pour que le voyageur qui transporte l’objet incarne ce héros sympathique et efficace.

Notre-Siècle

Qui peut envoyer des colis et qui peut les transporter ?

Marie-Astrid de Cazanove

Absolument tout le monde peut interagir sur la gogomitch.com.

Il s’agit d’un service entre particuliers, donc les professionnels peuvent s’inscrire mais à titre individuel, pas au nom de leur société.

Notre-Siècle

Comment est calculer le tarif ? Imaginons, je veux envoyer un colis qui pèse 2 kg de Paris à Lyon. Comment ça va me couter ? Je le dépose où ? Mon destinataire le récupe où ?

Marie-Astrid de Cazanove

Cela vous coutera environ 10€. gogomitch a pour ambition de devenir le spécialiste de la livraison collaborative par le train.

Donc le plus simple pour vous sera de déposer le colis en Gare de Lyon à Paris et que votre destinataire le réceptionne en Gare de Lyon Part-Dieu par exemple.

Mais l’une des vertus d’un usage collaboratif étant la flexibilité, vous vous mettrez d’accord avec votre voyageur sur les lieux de remise et restitution.

Notre-Siècle

Quelles sont les types de produits que l’on peut envoyer et de toute taille ? Comment contrôlez-vous qu’il n’y ait pas de produits dangereux ou illicites envoyés ?

Marie-Astrid de Cazanove

On peut envoyer tous types de produits, c’est tout l’intérêt d’une plateforme de livraison collaborative, contrairement à La Poste par exemple qui restreint la volumétrie du colis…

Pour ce qui est des produits dangereux ou illicites, les utilisateurs de la plateforme sont sensibilisés à vérifier le contenu des colis qui doivent être présentés ouverts.

De plus, la consultation du profil et des évaluations permet de se choisir réciproquement et en toute connaissance de cause.

Les utilisateurs qui s’inscrivent sur la plateforme sont déjà habitués aux pratiques collaboratives dont ils maitrisent parfaitement les codes.

Enfin nous oeuvrons en faveur de profils qualitatifs à travers nos partenariats comme celui avec GensDeConfiance (30% de notre acquisition).

Notre-Siècle

Qui sont vos clients (âge, sexe, profession) ? Envoient-ils des produits plutôt sur de longues ou de courtes distances ?

Marie-Astrid de Cazanove

Nos utilisateurs sont à l’équilibre parfait entre hommes et femmes.

Ils ont en majorité entre 18 et 34 ans, et habitent plutôt dans des zones urbaines.

Ils envoient des produits sur des moyennes et longues distances, notamment à travers l’Europe.

L’un des intérêts logistiques du service étant de mailler des destinations mal desservies par les services traditionnels.

Notre-Siècle

gogomitch assure combien de livraisons par an ? Qu’elles sont vos perspectives pour 2017 et les années à venir ?

Marie-Astrid de Cazanove

Nous avons pour le moment réalisé quelques 300 transactions.

Notre objectif est de fédérer 65 000 utilisateurs actifs en 2017.

Nous souhaitons devenir à terme l’un des acteurs majeurs du transport collaboratif moyennes et longues distances en France et en Europe.

Nous sommes en pleine levée de fonds pour réaliser cette ambition.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire