InfosRéflexions
A la Une

Ils nous embobinent (en suite)

8 % d’impôts global pour le première plus riche de France et les libéraux de tout poils de crier que c’est trop.

Vraiment ça craint.

L’une des arnaques libérales de pensée financière est qu’il y a trop d’impôts ici bas.

Et leurs contradicteurs d’être plutôt aux abonnés absents tant leur conditions les amènent à la tranche de plafond.

Tout d’abord, c’est en rappel de mémoire la quasi totalité des vrais riches ne paient pas la réalité de leur taux.

Car ils profitent en nombre et masse des déductions, réductions, crédits d’impôts en tout genre.

Ils en existent même de ceux qui reçoivent plus qu’ils ne paient.

C’est la magie de rois du cirque de la magie de cette stratosphère mondialement répandue.

Demandez aux milliardaires si vraiment il règlent rubis sur l’ongle les augmentations de capitaux réalisé année après année.

45 % sur une progression de plus de 4 milliards de plus-values cela se verrait… Et, de plus, l’argument qu’il ne faut pas faire péter le bouchon plus loin que l’exercice le veut tombe à l’eau si l’on calcule bien.

Certes cela ne fait pas une rivière mais des longs fleuves tranquilles qui en les réunissant nous aideraient bien.

De tout façon, cela n’est pas possible puisque hors la force de travail de chacun le rendement des placement n’est pas taxé de la même manière.

En effet, pour rappel, ce gouvernement actuel a décrété la Flat taxes anglo-saxonne pour nous habituer à notre changement de culture qui nous empoisonne, qui impose à 30 %, charges sociales et impôts sur le revenu réunis dans une joyeuse fête, ces excès de gourmandises.

Et, le tout n’est même plus compensé par l’Isf détruit par le pouvoir actuel, toujours lui.

S’il a maintenu l’Ifi, c’est que les petits propriétaires ne peuvent pas partir avec leur immeuble sous les bras hors de France.

Les autres, comme par hasard deviennent locataire de leurs anciens bien vendus à des sociétés étrangères…

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.