InfosRéflexions
A la Une

Ils étaient, ils faisaient

Ils faisaient les fiers. Ils montraient leurs gros bras. On allait voir ce que l’on allait voir. Nous, nous  n’avons rien vu.

Mais les salariés lâchement virés par leur employeur qui ne manque pas d’air, ont compris trop tard les promesses velléitaires gouvernementales.

On ne les  prendra plus à ce jeu musical malsain.

Ils iront cependant rejoindre les bataillons de chômeurs chaleureusement encouragés par les membres du gouvernements retournés à leur chers dossiers dans leur beau beau fauteuil des bureaux dorés.

L’internet n’a pas que du mauvais.

On ne parlera pas du vrai gratuit de plus en plus rare.

Non, on parlera que des constructeurs fabricants d’automobiles.

De plus en plus, ces derniers ont trouvé, semble-t-il, réponse au tarif anarchique de leurs véhicules acculés aux réduction de toutes sortes.

Désormais, ils entendent vendre via ce canaux.

Ainsi, adieu les rabais non maîtrisé, seuls persistent ceux qu’ils ont décidé d’appliquer.

Et ainsi le consommateur paiera le juste prix permettant un juste bénéfice à répartir entre actionnaires.

Le 1er de ce gouvernement ne réfléchissant que sous couvert de comités de défense pour consacré le top secret gouvernemental nous rappellera qu’il ne nous faut pas lâcher la bride.

C’est-à-dire en sous-main, que le peuple français n’est plus considéré comme un troupeau de moutons ou de veaux.

Mais au contraire pour des chevaux sur lesquels s’assoient les cavaliers émérites qu’ils sont.

C’est vraiment vache tout cela.

Enfin, il faut savoir ce que nous voulons.

Et nous sommes heureux de constater que père fouettard n’a pas disparu des radars.

Et sa mémère à lui tout seul doit savoir depuis longtemps ce qu’il lui faudrait en complément de la bûche de fin d’année laïque.

Une bonne trique devrait lui faire rappeler sa jeunesse perdue si jamais il en a eu une.

En fait plein de choses inutiles ont été dites pour nous dire en définitive ce qui tenait en une seule phrase.

Vous continuerez à manger votre pain noir jusqu’à fin décembre ; à la revoyure !!!

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.