IdéesInfosRéflexions
A la Une

Il n’y a pas que l’habitat insalubre qui est une source d’intoxication au plomb

L’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris le 15 avril 2019 a attiré l’attention sur les sources d’exposition aux poussières de plomb à l’extérieur des maisons.

Jusqu’à présent, on ne pensait qu’aux anciennes peintures au plomb qui s’effritaient dans les habitations vétustes, en étant ainsi à la portée des enfants, tentés de les porter à la bouche, s’exposant ainsi, en répétant ce geste, au risque de saturnisme.

Depuis cet incendie qui a dégagé une énorme quantité de poussière de plomb, porté au loin par le vent, l’Agence nationale de sécurité sanitaire l’Anses s’intéresse désormais aussi aux risques liés aux poussières de plomb à l’extérieur.

Elle s’est rendu compte que les aires de jeu, les squares, les bancs, les trottoirs et les rues, en somme tous les espaces publics peuvent être recouverts de poussière au plomb et, dans un avis rendu le 7 février, l’Anses estime qu’elles constituent une « source d’exposition à considérer » particulièrement pour les jeunes enfants, les plus sensibles et les plus susceptibles à être intoxiqués par contact ou ingestion en portant leur main à la bouche.

L’Anses a été saisi par les instances gouvernementales pour identifier les sources d’exposition au plomb sans que l’on puisse établir un lien avec l’incendie de Notre Dame, dans le centre de Paris.

Depuis l’interdiction du plomb dans l’essence, le plomb, en plus des activités industrielles, peut se retrouver dans les poussières du fait de l’érosion et du lessivage d’éléments architecturaux qui en contiennent.

L’Anses ne quantifie pas cette exposition au plomb via l’exposition aux poussières et n’indique pas non plus que certaines villes sont plus exposées que d’autres, en sachant qu’il n’y a pas de valeurs réglementaires pour la pollution par poussières de plomb.

Des rares études disponibles sur le sujet, il ressort que la contamination des poussières dans les espaces publics peut impacte la concentration sanguine du plomb, chez les enfants, en rappelant que 10 microgrammes de plomb dans le sang, c’est un point de QI en moins.

L’Anses rappelle l’importance des gestes de prévention préconisés en 2017 par la Haute Autorité de Santé, la HAS, le lavage fréquent des mains et de se déchausser pour éviter de ramener des poussières de plomb à la maison.

C’est tout ce que l’on peut faire, à titre préventif.



Booking.com

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer