Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Il faut relocaliser la production de voitures en France

Pour bénéficier des bas salaires pratiqués ailleurs, les industriels de l’automobile française ont délocalisé la production des voitures les plus vendues en France, en les faisant fabriquer notamment au Maroc, en Turquie ou encore en Slovaquie.

C’est le cas, par exemple, de la Clio pour Renault et de la 208 pour Peugeot.

Le ministre Bruno Lemaire a passé un savon à l’industrie de l’automobile française au moment où ils sollicitent le secours de l’État pour survivre.

En effet, la crise sanitaire, qui a paralysé l’économie durant plus de 2 mois, a remis au goût du jour les réflexions sur les délocalisations françaises et en matière d’industrie automobile l’exemple est frappant.

En 2000, la France était clairement le second producteur et exportateur d’automobile en Europe derrière l’Allemagne. En une décennie essentiellement entre 2004 et 2014 les délocalisations ont été massives.

L’emploi dans le secteur a baissé de 3 %, la France a été doublée par l’Espagne et même de manière éphémère entre 2014 et 2016 par le Royaume Uni.

Les causes de ces désaffections ont été décortiquées dans une récente note du conseil d’analyse économique, le CAE. Un élément, moins souvent mis en avant, est celui de la production, l’avantage qui reste à la France repose sur la taille de sa production, souligne la note du CAE.

Elle permet des économies d’échelles pour réduire ses coûts de production. C’est un élément critique dans une industrie très sensible aux effets de concentration or l’hexagone est entré dans un cercle vicieux où la perte de production rend mécaniquement celle-ci moins compétitive en France.

Pour le gouvernement dans son plan de relance, il prévoit pour compenser les surcouts en France une aide à l’achat des véhicules, notamment, électrique. Mais aussi des aides à la modernisation de l’industrie automobile.

De plus parmi les premières mesures annoncées par le premier ministre, figure des réductions d’impôts de production.

Une industrie à suivre de près.

Booking.com

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.