Accueil / Faits d'actualité / Google a 20 ans… Qui sera son successeur et à quoi ressemblera-t-il ?

Google a 20 ans… Qui sera son successeur et à quoi ressemblera-t-il ?

Nul besoin de présenter Google, le célèbre moteur de recherche qui fête ses 20 ans. Mais contrairement à ce que peuvent croire les plus jeunes, internet n’est pas né il y a 20 ans avec Google.

J’ai découvert internet, en France, en 1993, il nous venait des États-Unis. Les connexions étaient très lentes et très chères.

La liaison se faisait avec un modem branché sur la ligne de téléphone (en faisant un drôle de bruit au moment où le modem se synchronisait avec le fournisseur d’accès).

Les premiers « sites » ressemblaient plus à du Minitel qu’aux sites actuels, c’était le temps des Gophers.

En parallèle de cet internet naissant, il y avait les BBS (bulletin board system) nommé babillard au Québec. C’était des réseaux fermés auxquels il fallait s’abonner. Des sortes de forums, très colorés… très internet, mais sur autre technologie.

La première liaison à laquelle je me suis abonné, une connexion qui se faisait à 24 kbp/s, puis à 32 et enfin 56 kbp/s, ça laisse rêveur face des connexions qui peuvent atteindre, aujourd’hui, 1 gigabit par seconde. Et je payais, en 1993, 50 Francs pour 10 heures de connexion.

Google n’existait pas, mais on surfait sur internet, c’était vraiment du « surf », on entrait sur un site qui souvent, dans son contenu proposait des liens vers d’autres sites et ainsi de suite.

Pour trouver des sites, il y avait des annuaires et même – assez rapidement – des moteurs de recherche comme Altavista (très proche dans son utilisation de Google).

On trouvait, également, des magazines (en papier) qui répertoriaient… les meilleurs sites web.

Il n’y avait pas de tant de sites que cela et c’était parfait.

Et puis, est né Google, une copie d’Altavista mais en beaucoup plus moderne. Altavista balayait le web pour garnir son moteur de recherche, Google le faisait mieux et plus vite.

Résultat, Altavista est mort et Google a prospéré, collectant de plus en plus d’informations sur les sites (et sur les internautes).

Mais aujourd’hui Google vieillit, ses résultats sont de moins en moins pertinents, pour 2 raisons :

  • Ils sont pollués par des résultats payants qui se placent en tête sans être les plus pertinents (mais les plus lucratifs pour Google)
  • Même sur la première page des résultats, on va trouver des liens vers des pages récentes, mais également vers des pages qui peuvent avoir plus de 10 ans (il est possible de filtrer, mais ça devient fastidieux).

Même Google actualités commencent à souffrir de cela, mélangeant allégrement des liens de pages ayant moins d’une heure (important pour de l’actualité) avec des pages de la veille, voire plus ancienne. Rendant l’information moins pertinente.

Oui, Google à 20 ans, bon anniversaire, mais s’il faut multiplier par 7 ans l’âge d’un chien pour son équivalent humain, par combien faut-il multiplier l’âge d’un moteur de recherche.

Je crois que Google est… un beau vieillard, qu’il faudrait remplacer par quelque chose de plus moderne, de plus pertinents, correspondant mieux à la masse d’information qui ne cesse de grossir sur internet (Google est né pour référencer des sites web, mais internet est beaucoup plus complexe que cela avec les réseaux sociaux et tout ce qui va se créer dans les prochains mois ou années).

Qui sera le successeur de Google et à quoi ressemblera-t-il ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.