Accueil / éphéméride / Éphéméride : ça s’est passé un 31 janvier

Éphéméride : ça s’est passé un 31 janvier

Le 31 janvier 1865, Le Congrès des États-Unis adopte le 13ème amendement de la Constitution qui proclame l’abolition de l’esclavage dans tous les États de la Fédération. Cet amendement concrétise l’émancipation des esclaves annoncée en 1862 par Abraham Lincoln en 1862.

Le 31 janvier 1924, l’URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques) se dote d’une nouvelle constitution approuvée par le IIe Congrès des soviets, celle-ci la création de l’URSS avec l’union des différentes régions décidée en 1922.

Le 31 janvier 1943, en pleine Seconde Guerre mondiale, le maréchal Allemand Friedrich Paulus à la tête de la VIème armée, capitule à Stalingrad. L’armée allemande a été à la fois vaincue par l’armée Russe les encerclant, mais également (et peut être surtout) par le froid. Adolf Hitler ne voulait pas entendre parler de capitulation.

Le 31 janvier 1950, le président des États-Unis, Harry Truman, annonce la mise en chantier d’une nouvelle génération de bombe nucléaire. Cette annonce, fait suite au fait que l’URSS a fait exploser sa première bombe atomique dans le Kazakhstan, le 29 août 1949. La nouvelle bombe Américaine sera testée 2 ans plus tard, le 1er novembre 1952, sur l’atoll de Eniwetok dans l’océan Pacifique.

Le 31 janvier 1977, au cœur de Paris, dans le quartier des Halles, inauguration par le Président Guiscard d’Estaing du Centre Georges Pompidou, un immense bâtiment que certains comparent – à l’époque à une raffinerie de pétrole. Le Centre Pompidou propose, notamment, une vaste bibliothèque, un musée d’art moderne et des expositions temporaires.

Le 31 janvier 2003, le président des États-Unis, Georges W. Bush et le Premier ministre Anglais, Tony Blair annoncent que, contrairement aux demandes de l’ONU, le président Saddam Hussein n’a pas procédé au désarmement de l’Irak.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com