Faits d'actualitéInfosRéflexions

En 2021 il n’y aura plus de plastique à usage unique en service

Ce sont les assiettes, couverts, ou encore pailles, des objets bien précieux et irremplaçables qui sont visées par cette interdiction, validée par le Parlement européen le 27 mars, pour entre en application au plus tard début 2021.

La question qui vient immédiatement à l’esprit est de savoir par quoi les remplacer, certainement pas par des assiettes en faïence qu’il faut laver, alors que c’est bien pratique, après un repas en plein air ou le passage d’invités à la campagne, de mettre tous ces vestiges du repas dans des sacs en plastique que l’on jette et dont en n’en parle plus

C’est aussi pratique pour les plats, pris sur le pouce, au coin de la rue.

Bien sûr, ça ne vaut pas un repas classique, servi à table aux invités, par des domestiques stylés, qui débarrassent la table, pendant que l’on prend le café et les alcools au salon.

Les produits plastiques biodégradables, à base de polymère naturels qui n’ont pas été chimiquement modifiés, que nous devons à la science, restent autorisés.

Cela fait penser aux sacs disponibles dans les grandes surfaces, qui remplacent les sacs plastiques d’antan comme quoi, on se fait, à tout. Il ne faut pas oublier que ce l’on jette à la mer se retrouve dans l’estomac de la faune maritime.

Le projet de directive qui doit encore être formellement approuvé par le Conseil des ministres des Etats membre, renforcera l’application du principe du pollueur payeur, en introduisant notamment la responsabilité élargie du producteur pour les cigarettiers et les producteurs de matériel de pêche, qui devront prendre en charge les couts de la collecte des mégots et des filets de pêche abandonnés en mer.

Il fixe aussi un objectif de collecte des bouteilles plastiques de 90 % des volumes d’ici 2029 et un objectif de 25 % de contenu recyclage des bouteilles patristiques d’ici à 2025.

Il prévoit aussi un étiquetage, notamment pour les gobelets, que l’on ne peut pas remplacer par du verre, qui casse.

En France, les couverts et les contenants plastiques jetables seront interdits le 1er janvier 2021, comme les pailles et les touillettes.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.