Accueil / Réflexions / Les constructeurs de voitures électriques n’envahissent pas les médias

Les constructeurs de voitures électriques n’envahissent pas les médias

Intéressé par les voitures électriques, non pas pour en acheter une mais en tant qu’observateur de mon temps, j’étais à la recherche d’une publicité dans la presse écrite en France et, je crois avoir trouvé la première, sur une double page glacée dans le magazinehebdomadaire du Monde de cette semaine.

On y voit un monsieur seul, en tenue décontractée, devant sa maison, un jeune retraite, tenir sous le regard ébahi de deux chiens à poils longs, remplissant le coffre d’une petite voiture, une fiche électrique à la main, enfoncée dans la prise de la voiture de la voiture électrique, au bout d’un câble, qui sort de la maison.

On suppose qu’il vit seul, car la légende, les seules en lettres apparentes dit « Votre ex-femme et son avocat auront du mal à prouver que vous n’êtes pas quelqu’un de responsable «, donc il n’a pas besoin d’une voiture familiale.

On sait que c’est un joueur de golf en voyant à la porte de la maison un sac de clubs pour jouer à ce noble art.

Seulement, comme je voulais en savoir plus, en m’intéressant à la capacité de la batterie et à ses modalités de rechargement, j’ai découvert, en cherchant en bas de page, en petites lettres, sous une ligne blanche :

« Modèle présenté : nouvelle e-Golf 136 CV (« 100 Kw » et plus loin « Cycle mixte Kwh/100 Km » ) ce qui ne comble pas ma curiosité.

J’en déduits seulement que la batterie a une capacité théorique de 100 km en circulation mixte ville-route et qu’il vaut mieux ne pas s’éloigner trop de son point de chute, pour ne pas risquer la panne de courant, mais suffisante pour aller jouer au golf à proximité de chez soi.

Comme d’autres constructeurs sont sur le point de sortir des modèles plus performants et que la France s’équipe progressivement de postes de chargements rapides il faut penser longueur du parcours habituel et temps de recharge, avant de penser à un achat.

La grande inconnue reste la possibilité de produire suffisamment d’électricité pour alimenter un parc de voitures électrique en forte croissance, lorsque la production de voiture thermiques sera hors la loi, lorsque les plus anciennes ne pourront plus accéder en centre-ville et que l’on voudra sortir du nucléaire, comme actuellement la France.

Somme toute, les Amish qui vivent dans un coin historique de l’Amérique, s’en sortent bien avec leurs calèches pittoresques tirées par de petits chevaux pimpants.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , “Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend ”  en ajoutant ” à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit “

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*