Accueil / Bibliothèque / Chronique d’un salaud de patron de Julien Leclecq chez Eyrolles

Chronique d’un salaud de patron de Julien Leclecq chez Eyrolles

Eyrolles nous propose, de Julien Leclercq, Chronique d’un salaud de patron (bienvenue dans la vraie vie d’un patron de PME).

À 34 ans, Julien Leclercq dirige l’agence Com’Presse, une PME de 45 salariés située dans le Lot-et-Garonne. Fondateur du mouvement des Déplumés, président du Centre des Jeunes Dirigeants 47 et président de l’association Entreprendre pour Apprendre, ce chef d’entreprise est également l’auteur de Journal d’un salaud de patron (Fayard) et L’Homme qui ne voulait pas devenir président (Intervalles).

Dans cet ouvrage, Julien Leclercq nous relate avec humour, suffisamment de cynisme et de bonne, une semaine de la véritable vie d’un patron de PME.

À la lecture de cet ouvrage on se demande si c’est la véritable de patron de Julien Leclercq ou si c’est une fiction ou peut être quelques choses entre les 2.

On a la réponse avec « le mot de la fin », non je ne vous le dirais pas. Je peux juste vous dire de ne pas lire « le mot de la fin » avant d’avoir lu la centaine de pages qui le précède.

L’écriture est dynamique, c’est vivant, l’auteur nous entraîne à 100 à l’heure dans des journées qui file à la vitesse de l’éclair.

J’ai souvent lu des essais sur la vie d’un ouvrier à l’usine, d’un employé dans un bureau, mais Julien Leclercq nous pousse de l’autre côté du miroir. Cette fois-ci c’est la vie d’un patron, forcément d’un salaud de patron, de son quotidien.

Même si l’emploi du temps de ce patron n’est pas si désagréable que cela, sa vie professionnelle n’est pas toujours simple, il doit faire face tout au long de la journée à nombre de problèmes sans pouvoir en référer à son chef… le chef c’est lui !

Cette vision du quotidien d’un patron de PME est intéressante, on est très loin de la caricature du patron du XIXème siècle que l’on imagine ventripotent, vautré dans un fauteuil en fumant un gros cigare.

Le patron du XXIème siècle est un personnage dynamique, qui passe son temps à courir, à résoudre des problèmes, à faire en sorte que sa PME progresse et ne s’effondre.

Mais au fait Chronique d’un salaud de patron, c’est la vraie vie ou un essai, lisez-le et page 113 vous aurez la réponse.

Pour vous procurer « Chronique d’un salaud de patron », cliquer ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*