IdéesInfosRéflexions
A la Une

C’est cela le possible du pouvoir

Voilà au moins un grand patron qui sait ce que veut dire combattre Il a dit, avant de s’enfuir de la justice nippone qui ne lui semblait pas bonne : (qu’il) « n’était plus l’otage d’un système judiciaire japonais partial où prévaut la présomption de culpabilité ».

Il s’est donc libéré d’une justice partiale en homme libre qu’il est.

Il va sans doute nous prouver dans sa prochaine allocution non présidentielle que toutes ces propriétés, ces agapes dépensières ne sont pas de son fait mais étaient uniquement destinées à tenir son dure rang dont il a été injustement déchu.

Sur que pour arriver là où il était avant d’en redescendre, il n’a à aucun moment de l’instant de sa vie procédé ainsi puisque ce qui lui était destiné lui a tout simplement été naturellement remis de manière normale.

Et d’ailleurs, pour le prouver, il s’est fait héberger par un pays où le sens des affaires est le propre de l’honnêteté capitalistique.

Pour un peu il aurait pu réveillonner avec les époux encore maire s’ils avaient pu eux échapper à une justice bien libertaire.

Désormais ; vous le savez, à compter du 01/01/2020, les préfets de régions et autres associés ont le pouvoir de transformer le 80km/h traînant sur les routes en un beau 90km/h sur les axes où les personnes concernées se sont engagées à faire sans augmenter le nombre de morts.

Mais, la communication gouvernementale a le charme sinueux des vieilles endormies en leur promettant sournoisement que les foudres de la responsabilité honteuse s’abattrait s’il était constaté des accidents mortels sur ces chemins pavés de bonnes intentions.

Bien entendu, ces femmes et hommes en chair et en os n’ont pas osé aller jusqu’à dire que s’ils l’avaient vraiment voulu, le décret permissif n’aurait jamais vu le jour à l’identique de certaines lois votées en catimini par des députés discrets mais revues séances tenantes grâce à l’action foudroyante de qui de droit.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer