InfosRéflexions
A la Une

À cause de l’afflux de bacheliers les universités sont au bord de l’asphyxie

Le taux record de réussite au Bac complique l’attribution des places dans l’enseignement supérieur, plus de 52 000 bacheliers restent sans propositions sur Parcoursup à la mi-juillet, contre 32 000 en 2019.

La conférence des Présidents d’Universités appelle à une mobilisation générale pour augmenter les capacités d’accueil.

Au 17 juillet, ils sont près de 580 000 bacheliers à avoir obtenu une proposition d’admission dans une formation, soit 88,2 % des diplômés, une proportion similaire à celle de 2019, saluée par la ministre de l’enseignement supérieur.

Le défi est de taille car l’afflux apparait historique, il y a – notamment – une hausse démographique avec 20 000 lycéens de terminal supplémentaire, qui ont confirmé au printemps des voeux d’orientation sur Parcoursup, pour moitié issu de la voie professionnelle.

Ce que nul n’a anticipé est de taux de réussite inédit au Bac, bousculé par la crise sanitaire, quasiment 96% des candidats ont obtenu le Bac, le sésame vers le supérieur sans passer d’épreuves, sur la seule foi des notes obtenues durant l’année scolaire écoulée, conduisant à 48 000 bacheliers de plus.

Dès le 8 juillet à la publication des premiers résultats du Bac, la conférence des présidents d’université a appelé à une mobilisation générale. Jamais de tels chiffres n’avaient été atteints a souligné l’instance. Ce taux de réussite et le volume de futurs étudiants qu’il implique sont un défi pour l’ensemble du système Français d’enseignement supérieur. Celui-ci n’est pas prêt à accueillir cet afflux d’étudiants.

Les universités doivent faire face à une dernière inconnue, celle du respect des règles sanitaires, des impératifs de distanciation physique, qui pèseront nécessairement sur la capacité d’accueil.

Chaque année, une fois les inscrits en 1er année entassés sur les bancs des amphis à la rentrée, la question est de savoir combien ils seront à la reprise des cours au 1er janvier.

Comme chaque année, un pourcentage important s’aperçoit avoir fait fausse route, que la formation suivie n’est pas la bonne. Ils sont nombreux à laisser tomber avant même les premiers partiels.

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.