InfosRéflexions
A la Une

Virus en solde

En ce moment, en France, c’est le grand BlackFriday du n’importe quoi pourvu la Covid.

Hier, l’on comprenait un peu les directives qui venaient seules d’un gouvernement en état d’alerte.

Bien sur, il y avait un peu de mou dans le je fais quoi.

Bien sur, les contradictions des scientifiques poussés par des journalistes aux dents longues, pouvaient prêter à confusion dans les cerveaux tourmentés.

Mais, globalement, les français montraient leur vrais visages.

Gueulards, mais solidaires dans la peine jusqu’à accepter d’être privés de liberté si celle de l’autre en dépendait.

Mais, sentant bien que si un troisième confinement devait se faire, l’on rentrerait dans un espace inconnu avec un grave soupçon de perte totale de contrôle.

Et celui-ci fait plus que se dessinait à l’horizon proche.

Et la Covid se marre de tant de velléités à la petite semaine.

Même les gens d’Outre Rhin n’en peuvent plus de ne pas pouvoir.

Aussi, les politique se prépare au branle-bas de  combat.

Alors c’est à qui prend la mesure la plus énorme.

Le gouvernement d’abord.

Il décide de déconfiner tout en instaurant un couvre-feu qui sera suspendu le temps du Noël.

Sentant bien le virus poussé, il pousse le conseil scientifique a déclaré qu’il serait bon que spontanément, au su de leur plein gré, les français s’auto-confine en silence une semaine avant le jour qui devient tragique au lieu d’une fête festive.

Même les enfants sont invités fermement à rester cloîtrer avec leurs parents pour ne pas contaminer papy et mamy qui voudront les serrer dans leurs bras une dernière fois contre quelques euros chers payés.

Tu parles de vacances pourries.

Au moins les consoles vont-elles tourner dans les foyers mal aérés tant il fait froid.

Mais si la tête gouvernementale crie, et pour cause, au génie, les jambes éducatives rappellent que l’école reste ouverte et obligatoire.

Et les métropoles de s’ouvrir large aux tests préventifs.

Elles seront désormais suivies par au moins une grande région comportant une autre grande métropole non prévue dans les tests à grande échelle.

A qui le tour ? Hé, ho, on fait quoi après le réveillon ???

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.