Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Verte, Orange ou Rouge … que vaut-il mieux ?

Comme du temps du déconfinement, en mai dernier, la France est à nouveau découpée en zones, correspond à la circulation du SARS-CoV-2.

La zone Rouge, la pire avec une circulation active du virus, la zone orange avec une circulation moyenne du virus et la zone verte avec … je vous laisse deviner.

Les premiers départements en zone rouge sont toute l’Île-de-France, la Sarthe, le Loiret, le Rhône, la Gironde, la Haute-Garonne, l’Hérault, le Gard, le Vaucluse, le Var, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, la Martinique et la Guadeloupe.

Depuis ce matin, il faut ajouter la Corse du Sud, de la Haute-Corse, de la Côte-d’Or, du Nord, du Bas-Rhin, de la Seine-Maritime et de la Réunion.

Ceci n’est pas étonnant et au fur à mesure, nul doute, que d’autres départements basculeront vers le « rouge ».

Pour une raison évidente, dans les départements « rouges » les autorités nous imposent des mesures strictes de port du masque, notamment dans les bureaux (sauf bureau individuel et porte fermée), à l’extérieur (nombre de villes imposent le port du masque dans la rue), l’annulation de toutes les festivités (ou presque), … Un moyen de la ralentir la propagation de SARS-Cov-2.

Mais, dans les départements « oranges » et pire « verts » les normes sont moins strictes, pourtant le virus est présent, même s’il circule moins que dans un département « rouge ».

Résultat, le virus profite du relatif laisser-aller de la population, pour reprendre du « poil de la bête » et augmenter sa circulation, conduisant naturellement les autorités à passer des départements en rouge.

Par-dessus le marché, il fait plus frais, même si nous avons encore quelques pics de chaleurs, comme à la fin de la semaine dernière, or il semble que ce coronavirus, qui survit très bien l’été même dans les pays chauds comme le Maroc, apprécie particulièrement la fraîcheur.

Sauf si la Covid-19 disparaissait subitement, progressivement tous les départements vont passer au « rouge ».

Tout laxisme avec ce coronavirus ne peut conduire qu’à sa propagation. Même s’il n’est pas vraiment dangereux pour les jeunes en bonne santé, SARS-CoV-2 est très contagieux.

Il ne faut pas arrêter de vivre, il faut que les plus fragiles (personnes âgées ou ayant une maladie grave) fassent attention, se protègent et que les jeunes soient prudents pour les autres.

Le moyen de se débarrasser de coronavirus serait de réduire au maximum sa présence en France, pour cela il faut accepter – pendant quelque temps – de protéger. S’il ne peut plus passer d’individu en individu alors il disparaîtra.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.