RéflexionsTechno.

Une calamité : les SMS commerciaux

sms0311De plus en plus souvent nous sommes forcés de communiquer notre numéro de téléphone portable.

D’ailleurs, comme pour l’adresse mail, on ne nous demande plus, si nous avons un portable mais quel est notre numéro.

Sur les sites de commerce en ligne, il faut indiquer son mail et son numéro de portable, au moment de valider sa commande. Et ce sont des informations, souvent, obligatoires.

Autant, je comprends très bien l’intérêt d’indiquer son mail, cela permet de recevoir des messages permettant de suivre la préparation de la commande.

Je suis plus dubitatif pour le numéro de téléphone portable, mais certains précisent que c’est pour envoyer un SMS au moment de l’expédition de la commande. Admettons !!!

Aujourd’hui, tout le monde à l’habitude de recevoir à longueur de journée des mails commerciaux, que l’on peut filtrer avec des anti-spams.

Mais, tous les mails commerciaux ne sont pas à mettre, systématiquement, à la poubelle. Je jette tout ce qui n’est pas en langue de Molière, en français, par principe. Celui qui veut essayer de me vendre un truc, qu’il prenne au moins la peine de m’écrire dans ma langue maternelle.

Pour les mails publicitaires en français, il m’est arrivé de découvrir des produits ou des entreprises que je ne connaissais et dont je suis devenu client.

Comme je l’ai dit, on peut filtrer l’arrivée des mails, soit globalement avec l’anti-spam, mais aussi spécifiquement. Lorsque je reçois trop de message d’un expéditeur qui essaye de me vendre je ne sais quoi et qui ne m’intéresse pas, un clic-droit sur le message et je marque l’expéditeur comme « indésirable ». Je ne clique pas sur le lien de désabonnement, cela ne fonctionne pas toujours, et surtout signale que mon adresse mail fonctionne (et qu’elle peut être spammé !!!).

Par contre ce qui devient pénible, agaçant, casse-pieds, j’en passe et des meilleurs ce sont les SMS commerciaux.

Il fut un temps, pas si lointain, où j’en recevais 1 ou 2 par semaine, aujourd’hui j’en reçois 1 à 5 par jour.

Encore, s’ils venaient de fournisseurs chez qui je suis client, mais ce n’est que rarement le cas. Ils viennent de sociétés que je ne connais pas. Est-ce à dire que les sites de e-commerce qui demandent les numéros de portables des clients les revendent. Qu’en pensez-vous ?

Et renseignement pris, ce phénomène d’utilisation des SMS comme moyen de prospection commerciale commence à prendre de l’ampleur. Je ne suis pas le seul à être envahi.

Il y a, parfois, au bas du SMS un moyen de se désabonner (même si on ne s’est abonné à rien). J’ai testé, les procédures sont complexes et n’aboutissent pas toujours.

Ces spams SMS posent plusieurs problèmes.

Le risque de « rater » un véritable SMS à cause de spam-SMS

C’est comme pour les mails, oui et non, il y a des solutions avec la gestion de l’arrivée des mails qui sont impossibles avec les SMS. Personnellement, pour certains expéditeurs, j’ai créé des dossiers spécifiques où les mails viennent se classer et même (dans certains cas) des alertes à l’écran, lors de l’arrivé d’un message.

La consommation électrique

Je ne parle pas du prix de l’électricité, mais de la consommation en elle-même. Les batteries de nos smartphones ont une autonomie qui n’est pas très importante, inutile d’en gaspiller à cause de la réception de spam-SMS.

La perte de temps

Le smartphone prévient de l’arrivé d’un SMS, forcément on va jeter un coup d’œil, puis si c’est un spam le détruire.

Que faire face à cette recrudescence de SMS non sollicités ?

Effectivement, il manque, 2 possibilités, actuellement sur les smartphones :
– Un anti-spam SMS dont on pourrait régler la « violence » comme pour l’anti-spam des mails.
– La possibilité de marquer comme indésirable certains numéros entrants, comme on peut le faire avec les logiciels de réception de mails.

Aussi, pour le moment nous sommes démunis et nous devons subir l’arriver des SMS commerciaux sans intérêt et envahissant.

Recevez-vous des SMS publicitaires ?
Vous est-il arrivé de commander à la suite d'un SMS commercial ?
vote

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page