InfosRéflexions

Un réalisateur américain résiste à l’ingérence chinoise

Leigh Hartman - Share America

Le gouvernement chinois censure les médias auxquels il reproche d’aller à l’encontre des intérêts de la Chine, d’aborder des sujets sensibles ou de ne pas donner une image positive de la Chine.

Mais il n’a pas toujours gain de cause. En octobre, il a interdit la sortie du film de Quentin Tarantino Once Upon a Time in Hollywood parce qu’il désapprouvait la manière dont était représentée la star des arts martiaux Bruce Lee.

Les autorités chinoises auraient exigé que Tarantino modifie le montage du film. Tarantino a refusé.

La prise de position de Tarantino signifie que son film ne passera probablement pas dans les salles de cinéma en Chine, mais le réalisateur reçoit beaucoup d’éloges pour avoir placé la liberté d’expression avant les profits.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page