Accueil / Réflexions / Un Centre Commercial presque vide à Dimanche à Paris

Un Centre Commercial presque vide à Dimanche à Paris

EscalatorHier, Dimanche en fin d’après, ma femme et moi, nous sommes allés faire un tour dans un centre commercial parisien.

Je sais bien qu’il faisait, qu’hier, il faisait froid à Paris, mais un temps nettement moins désagréable que la pluie des derniers jours, qui ne donne qu’une envie : rester chez soi et regarder la pluie tomber plutôt que de la subir.

De toutes les manières, dans un centre commercial, il ne fait pas froid.

Avec Noël qui approche, nous nous attendions à trouver la foule des grands jours, des magasins bondés, des caisses où il faut patienter de très longues minutes.

Rien de tout cela.

Il n’y avait pas grand monde alentour et pratiquement personne dans le centre commercial. Il n’était pas vide, mais on avait l’impression qu’il avait été privatisé pour une poignée de privilégiés. Mais ce n’était pas le cas.

La quasi-totalité des magasins étaient ouverts, mais très peu de promeneurs, très peu de clients.

Si, il y avait tout de même un endroit où il y avait du monde : le multiplexe et ses nombreuses salles de cinéma.

Mais, où sont passés les parisiens du quartier. Car, je vous parle d’un centre commercial que nombre de clients de promeneurs peuvent atteindre à pied.

Certains disent que les gens n’ont pas le goût à consommer en la mémoire de ceux qui sont morts un certain vendredi 13 novembre 2015.

D’autres disent que c’est la peur que d’autres attentats soient commis dans des lieux attirant du public, comme un centre commercial.

Et, enfin d’autres indiquent préférer passer du temps, en famille ou entre amis. Ne pas se retrouver seul, voir des proches pour se changer les idées.

Et, puis, il ne faut pas oublier que Paris est une ville touristique. Que nombre d’entre eux ont annulé leur séjour dans notre ville et que les réservations sont en recule. Même si les centres commerciaux de la Capitale sont, en premier lieu, destinés aux Parisiens, les touristes aiment bien les fréquenter.

Donc, entre les Parisiens qui évitent ces lieux et les touristes qui ont déserté notre Capital, ce Centre Commercial donnait l’impression qu’il avait été privatisé pour une poignée de privilégiés.

Depuis les attentats, avez-vous une appréhension dans les lieux publics ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.