Réflexions

Trop c’est trop, la coupe est pleine

Comme le dit un ministre interviewé sur les conditions du big-bang des retraites beaucoup d’efforts ont été faits pour baisser le coût du travail en réduisant, notamment les charges salariales des entreprises et comme il s’agissait d’une autre ligne comptable en leur faisant cadeau royal du Cice.

Les chômeurs et autres travailleurs très précaires en attendent le retour de ruissellement qui tarde.

Par contre la Dame de Nice, septuagénaire, qui voulait malgré une interdiction de dire haut et fort ce qu’elle pensait, se devait d’être méchamment atteinte physiquement par une charge des forces de l’ordre qui savait très bien qu’elle était là, la hors la loi qui menaçait l’ordre publique en qualité de terroriste.

Même pas travailleuse salariée et elle voudrait un statut autre qu’un dommage collatéral en retour de boomerang d’une mauvaise fille des quartiers populaires.

Désormais, toutes les bonnes gens le savent, ils pourront tirer à vue sur les maraudeurs qui tentent de les voler, l’exigence de proportionnalité de la riposte au danger n’ayant plus cour.

Il est vrai que certains de l’armée réquisitionné avait envisagé l’hypothèse de quelques balles tirées au corps à corps comme ils ont appris à le faire pour les terroristes ne faisant pas que mine de vouloir faire exploser Satan.

Peut-être est-ce pour cela que de nos jours un français sur 4 boit toujours trop d’alcool.

Certains prennent tout de même le volant ne se rendant pas compte de leur état.

Les fonctionnaires, si, c’est pourquoi certains ne travaillent toujours pas les 35 heures promises.

Situation pourtant largement acceptée et encouragée par édiles qui sont eux trop proches du terrain pour avoir le regard suffisamment objectif.

Heureusement que les chargés de rapport, indépendant et ignorant, ont pu s’apercevoir que sur le million de fonctionnaires observés, 300 000 ne faisaient pas les horaires décidés pour des raisons justifiées mais cela n’empêche pas de titrer « Temps de travail : ce rapport qui accable les fonctionnaires ».

ainsi, donc, l’on apprend que si les 190 000 qui n’ont aucune raison de ne pas travailler plus le faisait, cela économiserait 30 000 postes.

Et si les jours de fractionnement donnés par des patrons publics irresponsables disparaissaient, 18 300 postes pourraient passer à la trappe.

Ainsi, si le gouvernement va au bout de sa logique, 48 300 (ex)fonctionnaires iraient de facto rejoindre les bataillons des chômeurs en rangs serrés les doigts sur la couture attendant de se faire sanctionner de ne pas trouver poste à leur juste mesure.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer