IdéesRéflexions
A la Une

Soyez-en sûr

« Beaucoup de certitudes, de convictions seront balayées »qu’il avait dit en clôture de son allocution pour faire passer la pilule du confinement.

Aussi dit, aussitôt commencé par l’annonce d’un projet de loi d’urgence qui permettra, selon l’humeur de celui qui possède le pouvoir, de revenir sur les congés payés, les 35heures, l’ensemble des droits sociaux qui faisaient un peu beaucoup à la folie le bonheur de chacun.

L’illuminé a choisi de suivre son penchant droitier patronal : une élite est faite pour s’enrichir sur le dos bien courbé de salariés maltraités : que (re)vive l’esclavage.

Là encore pour faire (re)passer le comprimé, il resservira la fable du ruissellement dont on attend encore les effets au-delà de cette pandémie.

Pourtant, l’illuminé avait commencé par dire que nous étions en guerre.

Or, à la sortir d’autres, systématiquement (ou presque) après que les royaux soient boutés hors de ce qu’ils croyaient être chez eux à usage exclusif, les présidents en exercice avaient plutôt penché pour rendre la vie plus douce et agréable à leurs citoyens électeurs.

Mais l’on donnera une petite prime au valeureux travailleurs à qui l’on ne donne pas vraiment les moyens de se sécuriser.

Et lorsque l’on sait que le nombre maxi par semaine pourrait être de 48 heures, il y a de quoi suer avant d’aller au turbin.

Bien sûr, ces mesures seraient temporaires le temps que durera cet état d’urgence, mais lorsque l’on se rappelle de la durée de celui qui avait été décidé pour les attentats, les salariés ont de quoi frémir  et serrer les dents..

Et, une chose est certaine, la reprise dans un futur abscons va faire pleurer dans les chaumières tant on peut être certain que le non renoncement à ses privilèges tomberont encore plus fort sur celui d’en bas : il n’est pas très loin, juste votre voisin d’à côté que parfois vous saluez par politesse lorsque vous êtes obligé de le voir.

Booking.com

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.