InfosRéflexions
A la Une

S’il faisait ce qu’il dit

J’ai osé écouter l’illuminé lors de son interview sur Brut qui n’arrête pas de faire du bruit.

Et, je l’avoue, je crois comprendre ceux qui disent après avoir dialogué avec cet homme, l’on peut avoir envie d’être avec lui, de marcher avec lui.

Ce qu’il dit est plus qu’une idée de société mais la liberté de la laïcité, la liberté de notre République.

Bien, entendu, il est habile comme tout homme politique.

Notamment lorsqu’il laisse croire que le texte de loi ayant généré le trop généreux article 24 du projet de loi nouveau sur l’ordre, qu’il ne peut intervenir.

Il ne peut le faire puisque c’est une proposition des élus de la nation.

Il se doit donc d’en accepter le circuit de décision.

C’est donc à l’insu de son plein gré que par magie un parlementaire pond un texte quasi dicté par l’apprenti de l’intérieur qui aurait pu être ailleurs s’il avait écouté les autres comme il ne sait pas faire.

Comment se fait-il qu’avec l’ensemble de ses idées sur le bon savoir vivre ensemble, la France en est arrivée à ce stade ? Sans doute que celui qui a été élu au suffrage national ne peut faire avancer la machine étatique ouvertement dirigée par des individus premier de leur classe et qui veulent société différente.

Alors, il faut change note mode politique, a minima cette V° République qui sent la fin de règne comme avant 1789.

Mais, heureusement qu’il s’est mis à parler économie.

Là on a toute sa panoplie de social capitalistique libéral le plus dur.

A un constat qu’il aurait entendu à une majorité des gilets jaunes qui voudrait dire que travailler aujourd’hui ne sert à rien puisque l’ensemble des allocations sociales permettrait de gagner suffisamment.

La réponse intelligente serait de dire que si c’est exact, il convient d’augmenter les salaires car il n’est pas normal de faire travailler une population pratiquement au niveau de la pauvreté.

La réponse débile serait sans doute de dire qu’il ne faut plus accentuer ces minimum sociaux pour permettre le travail à bas prix.

Quelle a été, selon vous, la réponse de ce cher monsieur ?

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.