Accueil / Idées / Si Vienne la fait alors Paris peut le faire

Si Vienne la fait alors Paris peut le faire

paris2809J’avais lu que Paris était « sans voiture » le dimanche 27 septembre 2015. Toutes grandes villes organisent ce type d’événement, donc Paris devait passer. J’ai trouvé l’idée sympa.

Mais, cela m’a un peu inquiété, nous devions rentrer de province pour regagner la Capitale le Dimanche dans l’après-midi. Même si nous n’avons une très longue distance à parcourir entre le périphérique et notre garage, je m’étais demandé comment cela allait se passer.

Sur la carte de la circulation à Paris, à part quelques zones totalement fermées à la circulation, il était précisé que la vitesse était limitée à 20 km/h.

Concrètement, le périphérique était un peu plus chargé que les autres dimanches (et encore). Une fois entrée dans Paris, je m’apprêtai à rouler au pas, 20 km/h c’est vraiment très lent. Il n’y avait trop de circulation en ville, mais personnes ne roulaient à 20 km/h. J’ai donc parcouru la courte distance dans Paris, en suivant le flux des voitures et cela ne semblait point perturber les quelques policiers qui n’y prêtaient pas attention.

Puis, en tant que piéton (une fois la voiture garée), je n’ai pas vu de différence par rapport aux autres jours, du moins dans des quartiers non fermés à la circulation.

Bien entendu, les Champs-Élysées (et d’autres points stratégiques) étaient fermés à la circulation donnant aux Parisiens et aux Touristes des possibilités de promenades exceptionnelles sur cette large Avenue.

Mais, Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris, plutôt que de faire une journée sans voiture, où le 20 km/h fut une illusion, commercez par fermer définitivement à la circulation la portion de l’Av. des Champs-Élysées depuis l’Etoile jusqu’au Rond Point des Champs-Élysées.

Ne dite pas que cela est impossible. A Vienne , en Autriche, depuis plusieurs années, la municipalité a fermé à la circulation sur l’avenue (très commerçante) qui va de l’Opéra à la Cathédrale St. Etienne, la Kärtnerstrasse, puis sur une longue portion, la circulation a été supprimée sur le Graben qui une avenue circulaire qui part de la Cathédrale.

Bien sûr, nombre de gens ont protesté contre ces fermetures à la circulation, mais aujourd’hui pour les Viennois et les touristes, c’est un lieu de promenade, où les cafés peuvent avoir des terrasses au milieu de l’ancienne avenue, où passer d’un coté à l’autre ne tient plus du miracle, pour faire les vitrines ou simplement se promener, est agréable et sans danger.

En comparaison à Paris, la traversée des Champs-Élysées est une véritable épreuve. Même, en marchant d’un bon pas, il devient de plus en plus difficile de traverser l’Avenue en une seule fois. Et être bloqué au milieu sur un îlot central n’a rien d’amusant. Je me demande, combien de piétons renoncent à aller voir un magasin, un bistrot ou un restaurant sur le trottoir opposé à cause de la complexité et des dangers à traverser.

Sans parler du bruit et de la pollution de cette circulation, où les automobilistes pensent être sur une portion d’autoroute urbaine.

Hier, les piétons ont pu découvrir les Champs-Élysées sans voiture, Madame Hidalgo donnez aux piétons de manière définitive le tronçon du Ronds Point des Champs Élysée à l’Étoile de l’Avenue des Champs-Élysées, réputait être la plus belle avenue du Monde.

Imaginez cette avenue redonnée aux piétons, où l’on pourra prendre un verre, déjeuner ou dîner au beau milieu avec une vue imprenable vers la Concorde ou vers la Grande Arche de la Défense.

Cela pourrait être une réalité, car ce que Vienne, la Capital de l’Autriche a pu faire, Paris la Capitale de la France doit pouvoir le faire.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com