InfosPourquoiRéflexions

Séminaire d’entreprise en team building

Quelle que soit l’entreprise et son organisation, la communication entre les collaborateurs est toujours le maillon faible. Bien entendu, les gens vont accepter de travailler ensemble, mais avec parfois des tensions, voire même des blocages.

Il y aura toujours de petits clans, par affinités, qui vont se créer et se retrouver généralement à la machine à café au restaurant d’entreprise pour le déjeuner.

La communication est complexe, et cela à tous les niveaux de la hiérarchie, entre collègues de même niveau hiérarchique et encore plus dans la communication entre supérieurs et collaborateurs.

C’est pour cela, qu’il faut permettre aux collaborateurs de se voir dans un autre cadre, au sein d’activités de team building pour un séminaire d’entreprise et de pratiquer des activités, en commun, sans aucun lien avec l’activité de leur entreprise.

Le team building, que l’on peut traduire littéralement par « construction d’équipe » est né dans les années 1980 et a pour objectif de créer ou de recréer des liens entre les collaborateurs d’une entreprise. Il n’est pas possible que l’ensemble des collaborateurs soient les meilleurs amis du monde, mais il est indispensable, qu’il y ait une réelle communication avec son supérieur hiérarchique, avec ses collaborateurs, entre collaborateurs. Pour cela, il faut « casser la glace », faire en sorte que les gens se voient – au moins quelques heures – dans un autre cadre que celui de leur entreprise.

Dans ces séminaires, il n’y a plus de supérieurs hiérarchiques, de « subordonnés », il y a des participants, qui vont passer un moment ensemble, dans des activités où ils vont s’entraider, ou peut-être s’affronter. Et, en fin de compte, mieux se connaître.

Il n’y a pas de limites dans l’organisation de ce type de séminaire, mais une complexité à trouver un fil directeur qui ne rebutera personne, qui créera une envie d’avancer ensemble.

Si les collaborateurs sont plus particulièrement jeunes et sportifs, il possible d’imaginer l’organisation d’activités d’escalades, d’accrobranche, de voile, un enchaînement d’activités sportives (course, vélo, voile, …) … les pousser dans leurs limites physiques.

Si les collaborateurs sont moins jeunes et surtout moins sportifs, on peut s’orienter vers de jeux de pistes, de chasses au trésor (ou ville, ou en forêt), un rallye en voiture, théâtre, puzzle, … les pousser dans leurs activités de réflexion.

Par ailleurs, en fonction de la période de l’année et du climat, le team building peut aussi bien être organisation en plein air, qu’en intérieur. Le type d’activité sera influencé par le choix du lieu.

L’objectif est que les collaborateurs passent un bon moment, à la fois en participant aux activités du séminaire et ensemble. Pas question, comme on l’entend dans certaines « légendes urbaines » de terroriser les collaborateurs par du saut à l’élastique ou une nuit de survie dans la jungle (sauf s’ils sont partants pour cela).

Non, le team building doit permettre à l’entreprise de montrer à ses collaborateurs sa capacité à organiser (elle-même ou faire organiser par un spécialiste du domaine) une journée composée d’activités variées qui permettent aux collaborateurs de se voir dans un autre cadre que le bureau, d’avoir d’autre relation entre eux.

Ce doit être une surprise, en dire en moins possible et donner un point de rendez-vous.

Un team Building qui se passe bien (et c’est généralement le cas) va permettre à l’entreprise d’améliorer son image vis-à-vis de ses collaborateurs et de fait de l’image qu’ils projetteront vers l’extérieur.

Naturellement, durant un team building, il n’y a plus de « chefs » et de « subalternes », il n’y a que des participants, il faut que tout accepte cela. Même si les gens se voient dans un cadre totalement différent durant une journée, s’ils s’affrontent individuellement, en groupe en créant des coalitions, dès le lendemain au bureau, le fonctionnement sera plus fluide, les « chefs » retrouveront leur place, dans une ambiance plus sereine.

En fin de compte, le team building, ce type de séminaire d’entreprise pousse, naturellement, à la communication, à l’entraide et à la cohésion du groupe pour atteindre des objectifs fixés par les animateurs du séminaire.

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer