Réflexions
A la Une

Selon ce que tu es tu seras

Les patrons fraudent à hauteur de 7 à 9 milliards d’euros, les particuliers  2 à 3 milliards. C’est plus facile de taper sur ces derniers qui le resteront toujours.

Et c’est bien pour cela que le gouvernement tape sur les 2 ou 3 % qui frauderaient sans trop savoir à concurrence de combien ou encore l’ordre donné aux salariés encore fonctionnaires pour traîner des pieds sur la validation des droits.

Ainsi, des retards de paiements sont de plus en plus fréquents.

Ainsi, l’un qui arrive au chômage tout frais d’un licenciement abusif qui ne coûtera pas cher au patron libertaire, se voit octroyer une petite partie de ses droits tant que la Caf n’aura pas régularisé sa situation d’auto-entrepreneur qui devait bien lui rapporter aux beaux jours 7 000€/an ; sinon pourquoi aurait-il travaillé en tant que salarié sous le joug d’un patron en recherche de bénéfices ? C’était une maladie que l’on croyait cantonné en Outre atlantique.

Mais l’épidémie arrive en Europe avec l’installation d’un autre auguste triste.

Espérons que le rétablissement des frontières doublé de la séparation de la Manche arrêtera la propagation.

Mais, après, que se passera-t-il, est-ce la porte ouverte à l’extrême droite brune ? Si l’on en croit ce qui se passe actuellement en France, où l’on voudrait empêcher de parole une ado qui dit ce qu’elle pense des conneries de ses parents et où l’on encense un déjà ancien ministre qui se plaint que l’ait sabordé pour rien même si ses copains de chambre font remarquer que 4 de ses repas étaient bordeline.

 Ais sans doute était-ce une erreur d’apprentissage de jeunesse comme le renvoi manu militari de sa dernière chef collaboratrice qui avait eu l’audace de louer un logement social alors que pour lui c’est uniquement son propriétaire qu’il ne connaissant pas qui avait fait l’erreur de ne ps respecter ses engagements sans l’en avertir au demeurant.

Quant à son épouse s’il considère qu’il était parfaitement normal de l’inviter à ses dîners d’affaires de copinage nécessaires au genre, il trouve inadmissible qu’elle doit le suivre sur ses pentes vertigineuses.

Un divorce annoncé avant l’heure ?

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer