Faits d'actualitéInfosRéflexions

Se méfier des réservations via oui.sncf

J’aime bien les nouvelles technologiques, certains prétendent que je serais un Geek. Mais, le problème est que je fais confiance à tous les logiciels, extranet et autres machins devant nous simplifier la vie.

J’ai fait confiance au site de réservation en ligne de la SNCF, le site oui.sncf, pour un voyage décomposé en 3 trajets en trains (avec un changement de gare à Paris).

J’ai, puisque le site oui.sncf l’accepte, saisie la gare de départ « Orléans » et la gare d’arrivée Bruges » (en Belgique).

Je savais qu’il fallait pour cela prendre 3 trajets en train, avec un changement de gare à Paris. D’Orléans à Paris en arrivant à la gare d’Austerlitz, puis depuis la gare du Nord pour prendre le Thalys jusqu’à Bruxelles Midi et de là prendre un train pour Bruges (depuis la même gare).

Le site oui.sncf, m’a proposé plusieurs horaires possible de départ depuis Orléans. J’ai fait confiance à notre Société Nationale des Capitaux Foutus (SNCF). Et c’était une grave erreur.

Le temps prévu par la SNCF pour passer de la Gare d’Austerlitz à la Gare du Nord, n’était pas suffisant. Nous sommes arrivés Gare du Nord environ 15 minutes après le départ de notre Thalys.

Résultat obligation de reprendre des billets et bien entendu de … payer 99 euros par billet. Ce type de problème et c’est .. ? le problème du client.

J’aurai pu vérifier que le temps était probablement trop court, ou possible à 2 heures du matin lorsqu’il n‘y a pas de circulation pour passer d’une gare à l’autre. Mais, j’ai fait confiance à la SCNF, j’ai pensé qu’elle savait en fonction de l’heure, le temps nécessaire pour passer d’une gare à l’autre.

Si ce n’est pas le cas à quoi sert ce super site internet, qui a dû couter une fortune et qui n’est même pas capable de composer correctement un voyage.

Ou bien, la SNCF ne devrait pas permettre de réserver un voyage de bout en bout composé de plusieurs changements et obliger les clients à passer autant de commandes qu’il y a de trajets.

Quant au service clients ou consommateurs (je ne sais plus comment la SNCF appelle ce service), on m’a expliqué que le temps nécessaire pour passer d’une gare à une autre n’était pas de leur responsabilité et que le temps entre 2 trajets était simplement indicatif.

Pourquoi pas, mais avec il faudrait fournir des billets qui permettant de monter dans un autre train en cas de problème.

Mais ce n’est pas le cas. J’ai dû payer de nouveaux billet Paris / Bruxelles.

Le système oui.sncf est lamentable et inutilisable pour des réservations nécessitant d’enchainer plusieurs trajets.

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.