Accueil / Réflexion / RSA ou pas ?

RSA ou pas ?

Jusqu’alors, cette allocation sociale, humaine, humaniste, était versée selon des critères objectifs : avoir ou pas des revenus suffisants pour survivre.

Et, ce n’est pas son montant intégral qui permet, notamment en Île de France de vivre décemment. Mais, de cela, tout le monde s’en fout, dès lors qu’il en réchappe, qu’il n’est pas concerné.

Certains, ont même prétendu de le fondre dans un ensemble global d’indemnisation sociale mais, bizarrerie de la chose, qui serait également versé à tous.

D’autres ont préconisé de le supprimer purement et simplement : ils n’ont qu’à travailler ces gens foutre et bons à rien qu’ils sont. Comment, il y aurait, actuellement, beaucoup trop de chômeurs par rapport aux postes proposés.

C’est l’arbre qui cache la forêt et permet à certains de ne pas aller chercher bien loin les raisons de leur inaction.

N’ont qu’à être auto-entrepreneur et cirer les pompes de ceux qui peuvent payer et le tour est joué : à chacun sa place et les cochons seront bien gardés.

Ce discours, qui ne se veut pas du tout paternaliste, ni ramasse voix pour une élection future, nous l’avons maintes et maintes fois entendu ; ce qui ne lui donne aucune raison.

Pourtant, le plus fort est de constater que l’un de nos maires, élu par sa population chérie, estime-lui que ce RSA ne devait plus être donné à ce citoyen de seconde zone, voire troisième, qui utiliserait ainsi ces sous honteusement gagnés (volés ?)  à picoler.

Cet édile qui lui gagne honnêtement son pain, à ne pas en douter, a décidé de verser l’obole selon le mode de vie des prétendants.

Tu marches droit, ça ira, sinon tu tomberas un peu plus et basta.

Bien entendu, l’histoire ne dit pas si ce monsieur, droit dans son écharpe, a autant de zèle avec les allocataires de tous poils, notamment certains dont les revenus sont dignes de cadres supérieurs, les fameux Csp+, qui sans vergogne touchent des allocations familiales comme tout le monde parce qu’ils ont tout simplement honorés leur pacte de mariage.

Va-t-on continuer dans ce sens ????

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com