Accueil / Questions / Retour des djihadistes Français

Retour des djihadistes Français

C’est une vraie question et un vrai problème.

En d’autres temps et même aujourd’hui, dans certains pays, le problème serait vite résolu, par des exécutions pures et simples, sans entrer dans le détail d’un repenti de Daech ou pas.

Mais, la France est une vieille démocratie et cette approche radicale ne fait pas partie de nos us et coutumes.

Seulement, le problème est que ce soit des hommes, des femmes ou même des enfants, que faire d’eux à leur retour en France, après avoir été endoctrinés par une bande cinglée.

Qu’ils se soient rendu en Syrie ou ailleurs, avec l’intention d’être des membres actifs de Daech, qu’ils se soient fait entraîner sans comprendre où ils allaient se trouver, in fine, le résultat est le même : endoctrinement (comment aurait dit ma Grand-Mère : « on leur a ch*** dans le cerveau »)

Ce sont des gens qui ont subi des « lavages de cerveaux », à qui des cinglées ont enraciné en eux des choses incompatibles avec nos démocraaties. Notamment, les convaincre de nous combattre, de nous détruire par n’importe quel moyen.

Même si, un ancien djihadiste semble avoir rejeté totalement ce qu’il a appris là-bas, rien ne prouve qu’à un instant donné, par exemple en conduisant une voiture dans un lieu animé, qu’il n’ait pas une remontée djihadiste qui le pousse à foncer dans la foule et à… tuer comme on lui a appris.

Les mettre en prison, c’est un double risque.

1 – ils commencent à être repentis, mais d’autres prisonniers vont sauter sur l’occasion pour les ré-endoctriner (ce qui ne doit pas être très compliqué).

2 – l’emprisonnement fait remonter leurs idées djihadistes et les poussent à endoctriner d’autres prisonniers.

Les désendoctriner, il n’y a pas de méthode miracle et c’est prendre le risque de laisser en liberté des bombes à retardements.

Alors, on en fait quoi ?

L’idéal serait qu’ils n’aient pas envie de rentrer en France, ce sera une minorité, avec la fin de ce pseudo-califat de Daech en Syrie, nombre de Français djihadistes vont revenir.

Et ce n’est pas un problème simplement Français, ça concerne tous les pays occidentaux.

Même si la plupart des anciens djihadistes rentreront dans le rang et ne passeront jamais à l’acte contre l’occident, il restera toujours une minorité qui passera à l’acte dès que l’occasion se présentera.

Mais parmi les djihadistes qui rentreront comment savoir lesquels présentent un danger, quand ils tenteront de commettre des attentats et comment ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*