Accueil / Questions / Retour des djihadistes Français

Retour des djihadistes Français

C’est une vraie question et un vrai problème.

En d’autres temps et même aujourd’hui, dans certains pays, le problème serait vite résolu, par des exécutions pures et simples, sans entrer dans le détail d’un repenti de Daech ou pas.

Mais, la France est une vieille démocratie et cette approche radicale ne fait pas partie de nos us et coutumes.

Seulement, le problème est que ce soit des hommes, des femmes ou même des enfants, que faire d’eux à leur retour en France, après avoir été endoctrinés par une bande cinglée.

Qu’ils se soient rendu en Syrie ou ailleurs, avec l’intention d’être des membres actifs de Daech, qu’ils se soient fait entraîner sans comprendre où ils allaient se trouver, in fine, le résultat est le même : endoctrinement (comment aurait dit ma Grand-Mère : « on leur a ch*** dans le cerveau »)

Ce sont des gens qui ont subi des « lavages de cerveaux », à qui des cinglées ont enraciné en eux des choses incompatibles avec nos démocraaties. Notamment, les convaincre de nous combattre, de nous détruire par n’importe quel moyen.

Même si, un ancien djihadiste semble avoir rejeté totalement ce qu’il a appris là-bas, rien ne prouve qu’à un instant donné, par exemple en conduisant une voiture dans un lieu animé, qu’il n’ait pas une remontée djihadiste qui le pousse à foncer dans la foule et à… tuer comme on lui a appris.

Les mettre en prison, c’est un double risque.

1 – ils commencent à être repentis, mais d’autres prisonniers vont sauter sur l’occasion pour les ré-endoctriner (ce qui ne doit pas être très compliqué).

2 – l’emprisonnement fait remonter leurs idées djihadistes et les poussent à endoctriner d’autres prisonniers.

Les désendoctriner, il n’y a pas de méthode miracle et c’est prendre le risque de laisser en liberté des bombes à retardements.

Alors, on en fait quoi ?

L’idéal serait qu’ils n’aient pas envie de rentrer en France, ce sera une minorité, avec la fin de ce pseudo-califat de Daech en Syrie, nombre de Français djihadistes vont revenir.

Et ce n’est pas un problème simplement Français, ça concerne tous les pays occidentaux.

Même si la plupart des anciens djihadistes rentreront dans le rang et ne passeront jamais à l’acte contre l’occident, il restera toujours une minorité qui passera à l’acte dès que l’occasion se présentera.

Mais parmi les djihadistes qui rentreront comment savoir lesquels présentent un danger, quand ils tenteront de commettre des attentats et comment ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.