Réflexions

Rapport de forces

Sans doute suis-je impartial, sans doute encore plus mal placé pour (contre)dire.

Mais comment peut-on faire fi de ce qui se passe actuellement et tranquillement dire (et non faire dire ce qui est un niveau de plus gravit par le 1er de cordée sans plus grand-chose derrière) qu’il faut faire des efforts pour y arriver.

Évidemment, cela revient, sans être obligé d’aller en Australie, en retour d’une levée d’ambiguïté.

Faut-il bien comprendre que la masse des personnes à l’écoute ne font dans leur vie pas d’effort ? Mais, j’avoue faire un procès d’intention car, après tout, peut-être l’illuminé intelligent s’adressait-il, dans les faits, aux héritiers de grosses fortunes, au biens nés la bouche plein de cuillères dorées pour leur dire qu’il pourrait donner.

Sans doute aucun, le soudain qui devient brave homme va-t-il éclaircir dans ce sens se lettre destinée à tous les français.

L’espoir fait vivre !!! Pourtant, lorsque l’on aperçoit 5 000 représentants déclarés identifiables dans la capitale pour 10 000 manifestants réunis, cela fait peur à notre démocratie.

Il n’y a pas à discuter sur le besoin de la nécessité de le faire.

Il y a à (re)dire sur ce qui nous a amené là.

Et bien grand silence, les élites en sont à tenter de voir si c’était dans leurs leçons pourtant bien apprises par cœur.

Peut-être même sont-ils allés (re)chercher leurs anciens professeurs maîtres dont la plupart ont du battre en retraite.

L’extrême quintessence de tout cela c’est que Dans République, Démocratie, l’on entend débat, c’est peut-être pour cela la décision de grand Débat National dont la rapporteuse s’est éclipsée sous couverture avant orages annoncés.

Et notre illuminé intelligent national auquel l’on a rien rapporté fait comme si de rien n’était.

Il n’est pas le seul d’ailleurs.

Puisque dans un grand débat de radio télévisée, l’un a osé dire que les 50 % qui se disaient soutenir les gilets jaunes correspondaient peu ou prou aux 50 % de ceux qui ont voté pour l’extrême droite plus son compagnon désarmé ajoutés à ceux de l’extrême gauche.

Et de redire que le peuple avait bien voté pour le retrait de l’Isf CQFD…

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.