Accueil / Réflexions / Ralentissement naturel du marché des smartphones

Ralentissement naturel du marché des smartphones

smartphone0706Que ce soit les smartphones ou tablettes fonctionnant avec Androïd (le système de Google) ou iOS (le système d’Apple), il y a un net ralentissement des ventes.

Les raisons sont évidentes.

D’abord la crise qui nous est tombée dessus en 2008 et dont nous ne sommes jamais véritablement sortis. Concernant la France, ni Nicolas Sarkozy, ni François Hollande n’ont trouvé la solution pour nous faire reprendre le chemin de la croissance.

Par ailleurs, si avoir un smartphone de dernière génération dans sa poche conviendrait à pas mal de gens, ce n’est pas une consommation de première nécessité.

Le second problème est que tous ceux qui veulent un smartphone ont déjà un smartphone. Et ceux qui ont simplement un téléphone, c’est volontaire – pour de nombreuses raisons – et il y a peu de chance de les faire changer d’avis.

Donc, ce n’est plus un marché à conquérir, c’est un marché de renouvellement.

On se heurte à 2 problèmes.

Le premier problème est financier, comme déjà écrit, le smartphone n’est pas un bien de première nécessité. Par ailleurs, on peut se faire plaisir, et changer de smartphone, sans spécialement en acheter un neuf. De nombreuses entreprises se sont spécialisées dans la commercialisation d’appareils d’occasions, en parfait état (remis en état, changement d’écran de batterie,…), vendus avec tous les accessoires.

Contrairement à ce que certains prétendent certains fabricants, les smartphones ont des durées de vie relativement longue, bien au-delà des 3 ans qu’Apple a indiquée pour ses iPhone. Bien entendu, les fabricants peuvent tenter de le rendre obsolètes en bloquant les mises à jour sur des modèles qu’ils jugent (unilatéralement) trop anciens. Ce qui n’empêche pas le smartphone de fonctionner.

C’est une part énorme de marché qui échappe aux fabricants.

Le second problème est beaucoup plus ennuyeux pour les fabricants : les nouveaux appareils n’apportent pas grand-chose de plus que les anciens.

Même les plus puissants que sont Apple et Samsung ne font pas d’étincelles. La forme du smartphone va être un peu différente, l’écran plus ou moins je ne sais quoi, il affichera plus de pixels et de couleurs au-delà de ce que l’œil peut voir et autres bricoles sans intérêt. Ou du moins insuffisante pour justifier un changement.

En tous les cas, rien qui rende obsolète la génération précédente.

Si demain, un fabricant proposait un téléphone avec une batterie ayant une autonomie d’une semaine en usage normal au lieu d’une journée, cela pourrait pousser au changement de smartphone. Mais, ce n’est pas certains, car si une batterie à grande autonomie était disponible, nul doute, que l’on pourrait en faire bénéficier nos vieux smartphones en changeant – simplement – la batterie.

Si on regarde sur les 2 ou 3 dernières années les nouveaux smartphones, qu’ont-ils de mieux d’une génération à l’autre ? Pas grand-chose ou même rien.

L’utilisateur va changer de smartphone lorsque le sien est vraiment fatigué, lorsqu’il a une offre promotionnelle.

Attention l’offre du dernier Samsung ou iPhone liée à l’abonnement est – le plus souvent – une arnaque financière. Lorsque l’on compare le prix d’un abonnement sans téléphone et avec téléphone pour 3 fois rien. On se rend compte qu’au bout du terme (généralement 3 ans), on a payé 1,5 le prix du smartphone. Il faut mieux, mettre de l’argent de côté, payer comptant son nouveau smartphone (et de bonne humeur) et souscrire un abonnement sans téléphone fourni.

Le résultat dans tout cela est qu’effectivement, les fabricants de smartphones en vendent moins.

À titre d’anecdote, j’avais un iPhone 5, quelques années après j’ai acheté un iPhone 6 simplement pour l’écran un peu plus grand (avec l’âge on voit moins bien de près, on devient astigmate). Mais, le suivant l’iPhone 6S, n’apporte rien de plus en usage réel (même si le processeur est plus rapide). En discutant avec des utilisateurs de smartphones Androïd, ils font le même constat.

Il y a une course obligeant les constructeurs à sortir un nouveau produit tous X mois. Dans un marché nouveau, où il y a de nouveaux clients à conquérir, c’est important. Un nouveau produit peut pousser les indécis à passer le cap.

Mais, aujourd’hui, c’est une erreur. Il faut sortir un nouveau produit, s’il apporte un véritable plus, par rapport à la génération précédente.

Enfin, comme les fabricants laissent toujours fuiter quelques informations sur le prochain produit, ils bloquent ceux qui auraient changé tout de suite de smartphone et qui préfèrent attendre.

Sauf à proposer des nouveautés utiles, le marché des smartphones risque de rester atone de longues années.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*