Idées

Qui ne connaît pas le Guinness des records

Le Guinness des records recense la plupart des records, dans tous les domaines possibles et imaginables. Tout le monde a un exemplaire ou à feuilleter au moins une fois dans sa vie un volume de ce livre.

L’idée de cet ouvrage est née en novembre 1951, dans une brasserie en Irlande nommée … Guinness par Hugh Beaver, directeur de cet établissement, au sujet de savoir quel est le gibier de la famille des oiseaux volant le plus vite en Europe.

Impossible de trouver la réponse d’une manière fiable, la légende dit que c’est comme cela qu’il a eu l’idée d’éditer un livre répondant ce type de question, présentant exclusivement des records.

C’est ainsi que la première édition a été publiée en 1955, chaque année une nouvelle édition est proposée. Aujourd’hui, malgré internet auprès de qui on se tourne pour demander tout et n’importe quoi, le Guinness des records est toujours proposé en version « papier ». Un ouvrage de référence, un peu comme le Guide Michelin dans le domaine de la restauration.

La première version française, fut publiée en 1975, sous le titre « Le livre des records », en 1981 il est rebaptisé « Le livre Guinness des records », 1999 il devient « Guinness World Records », en 2007 c’est « Le mondial des records » et en 2010 il reprend son nom de 1999 « Guinness World Records ».

Le Guinness des records va proposer des records naturels, qui ne demandent aucune préparation ou transformation, tel que Ludo le chat le plus long du monde qui mesure 118,33 cm de long. Ou encore, le chien Lizzy qui atteint 96,41 cm de haut.

Mais d’autres records demandent une longue préparation, tel que Charlotte qui est la senior la plus tatouer au monde, 95,5 % de son corps est recouvert de tatouages, représentant plus de 1 000 heures de travail.

On va également trouver des records inscrits au Guinness dans le domaine des jeux de casinos en ligne, tel que le plus grand nombre de joueurs de pokers (307 016 joueurs lors d’un tournoi) ou la partie de poker la plus longue de 115 heures.

La femme qui skie la plus vite, en marche arrière, il s’agit d’Émilie Cruz qui a atteint la vitesse 107,143 km/h.

Il y a également des collectionneurs, tel que Frank Smoes qui, en Australie, possède la plus grande collection de LEGO, avec 3 837 boîtes pour 1,2 million de briques et 8 000 personnages.

La liste des records est très longue, pour l’intégrer il ne suffit pas d’envoyer une demande. Le record est vérifié, homologué. L’inscription dans le Guinness des Records n’est pas à vie, il suffit que quelqu’un fasse mieux dans le même domaine, une skieuse plus rapide en marche arrière, un collectionneur ayant une boîte de LEGO de plus.

Le Guinness est ouvert à tous les domaines possibles et imaginables, même si c’est totalement absurde, telle que la plus longue chaîne de trombones composée de 66 000 trombones pour une longueur de 1 997,9 mètres, ou encore la plus grande reproduction d’un vaisseau Star Wars en cure-dents (15 000).

Clairement, dans le monde entier, des gens cherchent quel record ils vont pouvoir réaliser ou battre pour intégrer, même pour seulement 1 an, le Guinness des Records.

Un ouvrage totalement absurde mais indispensable.

Booking.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page