PolitiqueRéflexions

Qui fait la guerre ?

Il paraîtrait que c’est de bonne guerre que de vouloir faire croire que le mouvement des gilets jaunes  soit insurrectionnel.

Certes le gouvernement est visé dans ses intentions qui ne concernent que ses membres.

Certes, il a été obligé de céder quelques peccadilles qui ne sont pas grand-chose à comparer aux gains reçus par les très riches (mort de l’Isf) et les patrons (Cice) sans contre-partie contraignantes : ruissellement pour les premiers et embauches qui restent à prouver pour les derniers qui, dans la vraie vie de tout leurs jours, peuvent être les précédents.

Mais, dans un vraie République qui ne soit pas fruitière, ce gouvernement peut-il être juge et partie ?

Qui fera croire que sans aucune négociation, il n’a pas cédé uniquement parce que les violences faisaient jour et que le soutien moral était de mise pour la majorité de la population alors que celle de l’illuminé revenait à ce qu’elle était : minoritaire ?

Mais, bien entendu c’est de bonne guerre que de s’en prendre à un homme qui monte, monte, en dehors de tout parti et dont la seule culpabilité est d’avoir répondu positivement à l’appel de l’illuminé « venez me trouver » en disant « Prenons l’Élysée ».

Pourquoi, dans ce cas, tout ceux qui s’épanchent en véritable appel au crime ne sont-ils pas embastillés ? Deux poids deux mesures ? Certes, il a fait en sorte de faire manifester sans alerter sa préfecture parfaitement au courant si l’on en croit les divers comités d’accueil.

Il faut croire que lorsque l’on est du coin, l’on connaît bien les bons vieux ronds-points stratégiques.

Mais, il n’a jamais été le seul a être considéré tête de file de ces mouvements épars en France, alors pourquoi pas les autres ? Deux poids deux mesures ? Ceci dt ; le concerné remercie chaudement les mecs vraiment intelligents qui lui ont fait cette pub gratuite.

Les gars de la com du château sont de vrais as de la communication, ce qui explique qu’il profite de leur savoir faire pour le faire savoir ailleurs dans le privé.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer