Réflexions
A la Une

Qu’est-ce que l’on apprend à force de savoir

Les chinois ont appris encore un peu plus sur le covid-19. Ils ont tout compris. Pour ne pas tomber dans la deuxième vague, ils privilégient désormais la voiture aux transports en commun.

Ainsi, la pollution source de bien des maux va revenir en force dominatrice.

Les scientifiques n’ont cessé de nous dire de prendre exemple sur eux, alors on fait quoi ? Ces derniers aimeraient bien que la loi de la santé prenne le pas sous le reste qui n’est pas.

Comme ces associations de la route qui ont désormais la preuve que lorsqu’il n’y a pas circulation automobile les blessés et tués de la route s’empressent de n’être pas.

Dès lors leur dilemme, aux associations, est de savoir si elle doivent disparaître dernière tuerie routière.

Pourtant un autre essentiel devrait exister, non pas le capital, non pas la valeur ajoutée prise sur un autre, non pas même la santé, mais le regard sur l’individu.

Seul lui vaut la peine d’essayer sinon le risque serait de recommencer.

Restons sur la bonne route que l’on ne confierait qu’aux déplacements nécessairement utiles.

Le voyage effectué par un surveillant pour veiller au bon fonctionnement d’une autre région n’est pas vraiment essentiel.

qu’il invente, fasse preuve d’audace, pour effectuer ses contrôles à distance ; peut-être que la bonne vieille confiance ferait des merveilles… Tenez, à force d’expliquer sur tous les tableaux les études et recherches des différents spécialistes que fait la science de la santé, l’on risque de prendre un infime de cas pour une généralité.

Avant, ces discours avaient lieu en petit comité et ne ressortait que les études du premier c’est moi le plus fort qui l’ait trouvé.

C’était bien, l’on était rassuré et viva la science.

Aujourd’hui le sinistre sentiment est que les chercheurs cherchent sans jamais trouvé.

Or c’est totalement faux.

Seulement le temps de la science est aux antipodes du temps du quidam confiné et la contre-partie du temps médiatique qui a toujours besoin de nouveau qui efface l’ancien !

Booking.com

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.