InfosRéflexions
A la Une

Quel choix faire ?

Ce vendredi, les automobilistes qui n’auront pas cédé aux sirènes chantantes du marketing gouvernemental ne pourront pas prendre, comme hier, leur automobile pour vaquer à leur destination journalière en petite région parisienne.

Mais qui donc a décidé que des véhicules à essence de 15 ans, pour prendre un exemple au hasard, sont plus pollueurs que homologues diesels de 8 ans ? En quoi est-ce le traquenard que se dire, et tenter faire savoir, qu’un véhicule en bonne forme devrait perdurer jusqu’à sa fin.

N’est-il pas, circuit global de sa production à son utilisation, moins polluant que s’il devait être changé tous les 3 ans, voire 5 pour satisfaire aux gourous des chantres de l’expansion à tout crins de l’économie en fuite en avant ?

Ce consommateur inconscient ne participe-t-il pas pour autant à l’idée intéressante de la conservation à vie des possibilités des objets créés ? Si effectivement, les savants calculs d’interprétation des algorithmes sortis tout droit des cerveaux en surchauffe de savants attardés confirment la nécessité du remplacement, pourquoi ne pas faire un grand véritable projet national autour de ce thème quoiqu’il en coûte à l’état et non à ses citoyens.

Bien sûr, chaque euro lâché par le trésor se paye cash en impôt.

Mais c’est tout de même moins douloureux que de payer individuellement.

Les chiffres du Covid19 donnent de bons résultats c’est-à-dire une courbe plane nettement inférieure au niveau d’orage d’avril.

Aussi, retrouvons-nous le druide du sud qui rappelle que ce virus n’est pas aussi grave.

Mais d’autres indicateurs pris par d’autres personnes savantes disent que la situation actuelle est plutôt le bas d’un courbe qui devrait aller plutôt chercher la lumière vers le haut que le noir vers le bas.

Le débat sur la préférence entre une jeune mère d’enfants en bas âge et un vieux de 90 ans.

Qui doit être choisi en ces de pénurie de lit, de soin ? Le débat sera comme d’habitude remis à plus tard…Laissons faire ceux qui sont au pied du mur.

Booking.com

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.