Réflexions

Pourquoi les Français consomment-ils du CBD ?

Engouement des Français pour le CBD : pourquoi consomme-t-on du cannabidiol ?

Curieux destin que celui du cannabidiol (CBD) ! Cette molécule extraite de la plante Cannabis L. Sativa est passée d’un produit controversé à une star incontestée des rayons « beauté » et « parapharmacie » des grandes surfaces de distribution.

Les chiffres dithyrambiques du marché français du CBD

La croissance exponentielle de la demande en produits à base de cannabidiol, ou CBD, rappelle l’engouement fulgurant des Français pour les cigarettes électroniques au milieu des années 2010. Avec un peu plus de 7 millions de consommateurs (soit 16 % de la demande européenne) selon les chiffres relayés par le média LSA Conso, le cannabidiol s’impose désormais comme un fleuron de la filière des produits de parapharmacie.

Chez Monoprix, le CBD est même la nouvelle coqueluche des rayons « beauté » et « bien-être ». L’enseigne a en effet lancé plus de 250 « espaces CBD » dans ses magasins urbains début 2022, s’offrant même une campagne de communication d’envergure avec un « CBD Truck » qui a circulé dans Paris pour promouvoir les desserts au cannabidiol, les crèmes pour application topique ou encore les huiles de CBD. Monoprix a rapidement été imité par Carrefour, puis par d’autres enseignes qui tentent de damer le pion à quelque 2 000 boutiques et magasins spécialisés dans les produits à base de CBD (contre moins de 400 il y a à peine deux ans).

Aujourd’hui, et malgré une législation hésitante, le marché français du CBD réalise des performances dithyrambiques. Il faut rappeler que la France cumule plus de la moitié de la production européenne de chanvre industriel, la matière première dont est extraite la molécule de CBD. La disponibilité de la matière première garantit des coûts intéressants pour les professionnels et un approvisionnement en phase avec la hausse de la demande. Pour s’approvisionner en CBD de bonne qualité, les Français peuvent donc se rendre dans une Grande Surface de Distribution, dans l’une des 2 000 boutiques spécialisées ou se faire livrer en ligne.

Pourquoi consomme-t-on des produits à base de CBD en France ?

Pour les professionnels du cannabidiol, le marché français est un eldorado qui coche toutes les bonnes cases…

#1 Le cannabidiol non psychotrope peut être librement commercialisé en France

Ce n’est pas le cas dans tous les pays de l’OCDE. A l’écriture de ces lignes, les produits à base de cannabidiol dont la teneur en THC est inférieure à 0,2 % peuvent être librement commercialisés en France, sous réserve de remplir les critères en vigueur en matière de traçabilité et de conformité alimentaire, le cas échéant. Rappelons qu’une décision du Conseil d’Etat datée du 24 janvier 2022 est venue suspendre l’arrêté ministériel portant sur l’interdiction de la commercialisation des feuilles et fleurs de cannabidiol pur.

#2 Les Français n’ont jamais aussi mal dormi…

C’est en tout cas ce qui ressort des chiffres du Baromètre Annuel du Sommeil réalisé par Santé Publique France. On y apprend par exemple que les Français ont perdu plus d’une heure et demie de sommeil en l’espace de 50 ans, se contentant désormais de nuits de 6h32, soit entre 28 et 88 minutes en dessous des recommandations des professionnels de santé. Connu pour ses propriétés relaxantes et l’absence de tout effet psychotrope, le CBD contribue à limiter le stress et à réduire l’anxiété, deux causes fréquentes d’insomnie.

Une étude rigoureuse (consultable ici en intégralité) a mis en évidence « un effet calmant du CBD sur le système nerveux central », contribuant à améliorer les scores d’anxiété et de stress chez les patients souffrant de problèmes de sommeil. Un autre travail de recherche a démontré que le CBD pouvait réduire la fréquence des épisodes d’insomnie, soulager le trouble du comportement en sommeil paradoxal caractérisé par de la verbalisation, des spasmes et des mouvements brusques et limiter les troubles d’hypersomnie.

Dans ces deux études, l’intolérance au CBD n’a pas dépassé les 3 %, se traduisant essentiellement par des effets secondaires passagers et bénins (diarrhée notamment). D’autres études doivent encore être réalisées pour mieux évaluer le potentiel du CBD dans le soulagement des troubles du sommeil.

#3 Effet antalgique, vertus anti-inflammatoires…

Le potentiel du CBD dans le soulagement de la douleur est avéré. C’est d’ailleurs ce qui a motivé le ministère des Solidarités et de la Santé à envisager l’intégration de la molécule de cannabidiol dans la pharmacopée pour soulager les douleurs qui résistent aux traitements disponibles sur le marché.

Aujourd’hui, le CBD fait l’objet d’une grande expérimentation auprès de plus de 3 000 patients français. Objectif : évaluer son apport dans le soulagement de la douleur pharmaco-résistante associée à des pathologies lourdes comme l’épilepsie et certaines formes de cancer.

Fort de ses vertus anti-inflammatoires, le CBD est également utilisé en application topique dans le monde du sport, notamment pour accélérer la récupération musculaire en cas de blessure ou simplement dans le cadre d’un programme d’entraînement intensif.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page