IdéesRéflexions
A la Une

Pourquoi aller ailleurs ?

Maintenant que le divorce est prononcé d’avec le clown d’Outre manche, il va falloir définir comment continuer ensemble en bon voisin ou en concubinage ? Mais il bouleverse également les traditionalistes d’un bon capitaliste au profit d’une base qui verrait bien d’un bon œil l’augmentation de leur smic à eux.

Eux qui travaillent bien souvent pour une bouchée de pain quand ils ne sont pas liés à des patrons véreux, mais légaux, par un contrat à 0h la semaine où et comment maintenir son personne en esclavage tout en faisant chuter la courbe du chômage dont les hausses sont mal-venues dans les dîners mondains de la haute qui ne savent pas vraiment ce que c’est hormis de beaux graphiques projetés pour faire bien.

J’avoue que je ne comprenais pas trop bien pourquoi les Jeans actuellement portés par nos jeunes et moins, avaient l’air aussi délavé.

Maintenant, je sais, ce n’est pas un effet de mode comme certains aimeraient le (faire) croire.

Mais, c’est qu’ils ont parcouru les bougres près de 65 000 km pour arriver à destination en vos boutiques.

Une preuve de plus qu’il faut acheter local : ils dureront plus longtemps sur vos étagères en dressing.

Ils retrouveront peut-être Dames basket en ville plus proches et qui vous donneront bonnes raisons de continuer à dépenser.

Allons, bon, de l’avis d’un auditeur d’une grande station laissant la parole à qui veut la prendre contrairement au cinéma des grands débats, le virus coronavirus importé de la grande muraille serait une invention des scientifiques à la solde d’un grand maître chargé d’éradiquer la moitié d ela population mondiale afin de pouvoir faire continuer à vivre ceux qui y auraient résisté.

La complot est partout et surtout pas chez ceux que le colporte comme de vulgaires commerciaux faisant du porte à porte ou des fous de dieu invoquant les foudres célestes.

En fait, c’est un cousin du Sar bien connu et qui viendrait de ces chauves-souris malicieuses…

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer