InfosRéflexions
A la Une

Populisme ou populiste

Un documentaire fait des ravages dans la sphère internet.

Alors qu’il reçoit des millions de vues, les bonnes têtes pensantes crient haro sur le baudet sous prétexte qu’il ferait partie de la grande famille des complotistes.

Est-ce vrai, ne l’est-ce pas, je ne sais pas, je ne l’ai pas vu.

Et sans doute ne le regarderais-je pas.

Mais, ce qui m’étonne c’est l’opprobre en style d’anathème que l’on jette sur ce déjà document.

C’est tellement vrai que l’on tire à boulets rouges sur certaines personnalités y figurant et donnant leur avis et sur d’autres qui ont dit l’avoir trouvé intéressant ou, comme de coutume sur les réseaux sociaux, ont lâché un j’aime sans même, sans doute, en avoir pris connaissance.

Pourtant, celui qui l’a réalisé semblait jusqu’alors un journaliste sérieux ayant maintes fois collaboré à des émissions télé de documentaires ayant fait leurs preuves de vérité et parfois mettant au grand jour ce que certains voulaient voir caché.

Que je sache, nous sommes, encore, en pays libre, où il n’y a pas vraiment si longtemps, l’on manifestait pour la liberté d’expression.

Alors pourquoi ce déni ? S’il y a des contradicteurs, il suffit d’en débattre en public avec le réalisateur au lieu de jeter son venin.

Mais, cela me rappelle un certain parti de droite que personne ne voulait voir, que personne ne voulait rencontrer en public ses dirigeants.

Bilan des course, ce parti est le premier de France et depuis quelques temps se présente deuxième aux élections présidentielles car les français, ceux qui votent, se disent intéressés par tant de mépris.

Les élites de ce pays voudraient-ils refaire le coup aujourd’hui ? On ne change pas une équipe qui perd.

Comment leur dire, leur expliquer que le meilleur moyen de contrer ces fariboles, c’est d’argumenter avec de vraies preuves et non considérer ceux qu’ils pensent être de bas étage, avec dédain et mépris d’autant qu’ils ne sont même pas capable de ruisseler correctement ces premiers de cordée sans plus rien derrière.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.