Accueil / Politique / Un pays de 25 millions d’habitants menace la paix du monde

Un pays de 25 millions d’habitants menace la paix du monde

Il s’agit de la Corée du Nord gouvernée par des dictateurs qui se passent le pouvoir de père en fils, sous le regard amorphe de la population.

Les Coréens sont des gens industrieux, qui comme dans le temps les Japonais ont pu se doter, avec la complicité de pays mal intentionnés et inconscients d’armes de destructions qu’ils n’hésiteront pas à déployer, dès qu’ils seront prêts, contre leurs ennemis supposés du moment et plus particulièrement les États Unis, qu’ils provoquent en laçant des fusées non armées, de plus en plus loin.

Le Japon, allié de Hitler procédait de la même sorte, avec les moyens de l’époque, des avions de chasse monomoteurs, pilotés par des kamikazes, jusqu’au moment où il décida d’attaquer à la flotte américaine du Pacifique à Pearl Harbour.

C’était l’occasion pour le président Harry Truman, qui venait de succéder au président Roosevelt décédé, d’expérimenter la bombe A sur Hiroshima et la bombe H sur Nagasaki, qui venaient être mises au point, semant la mort et la terreur, en conduisant les Japonais à mettre immédiatement fin, à jamais, à la guerre.

C’est cette attaque qui décida les Américains d’entrer dans la guerre mondiale en cours et de venir délivrer, avec les Russes, l’Europe, envahi par les soldats du Troisième Reich.

Un certain nombre de pays, dont la France ont développé depuis des armes nucléaires et les moyens de les lancer, en sachant qu’ils ne pourront jamais s’en servir, sans provoquer une catastrophe mondiale.

Malheureusement, avec Kim Jung-un, le dictateur actuellement au pouvoir, qui vient d’annoncer vouloir tirer quatre missiles armés sur l’Île américaine de Guam, tout est possible, car lui, qui affame son peuple, comme le faisait son père, n‘a rien à perdre.

En face, Donald Trump, qui en a les moyens, lui promet « feu et colère », tandis que le Conseil de sécurité de l’ONU vient d’imposer à la Corée du Nord des sanctions sans précédent.

Dans cette affaire, tout le monde ne joue pas franc jeu et les États Unis demandent aux Chinois et aux Russes de renforcer la pression sur la Corée du Nord, qu’ils protègent, accusée d’être une « menace mondiale ».

Pendant ce temps, les agences américaines de renseignements militaires divergent sur les véritables capacités de la Corée du Nord de miniaturiser une tête nucléaire de façon à pouvoir la monter sur un missile.

Lorsqu’on le saura et si c’est le cas, il sera trop tard.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com