IdéesRéflexions
A la Une

Parfois, les planqués résistent

Ce sociologue qui est en bon poste dans un établissement public peut se permettre de rappeler certains choses.

Tout d’abord les violences lors de la manif des soignants ce sont uniquement répandues sur la ville de Paris.

C’est-à-dire que pour les autres 200 sites de manif, aucune violence à l’horizon ce qui n’a pas plu aux journalistes faisant la Une sur Paris.

Mais, toujours à Paris, une infirmière a pété les plombs ce qui rassure les chasseurs de bonne information.

Heureusement, certains policiers ont retenu un des leurs qui lui risquait un peu plus que le sang qui ruisselait.

Toutefois, sachez que son comportement avait tout du « emportez par la foule »…  mais pourquoi donc ces journalistes répondent-ils à l’appel des images sur réseaux sociaux alors qu’il y avait tant de sujets à prendre, notamment des personnels soignants revendiquant sans violence en espérant que pour faire entendre raison ils ne devront pas s’y obliger…

Je me suis toujours posé la question : qui s’occupe de l’ordre lorsque les forces de l’ordre manifeste ? Mais, en fait, comment se fait-il que lors de ces manifestations, aucune force black-rock ne vient perturber les festivités.

Deux poids deux mesures, mais comment est-ce possible ? La parricide trouve tout à fait anormal que ce gouvernement pourrait être encore plus autoritaires qu’elle-même.

Quel exploit dans ces terres bretonnes premières à l’appel de celui qui s’est opposé à l’occupant que certains, beaucoup, d’extrême-droite.

Elle se dit de ce grand homme alors que son drapeau même porte l’oriflamme de sections brunes qu’il faudrait peut-être brûler pour être crue.

Une autre qui aurait put être grande qi elle aimait vraiment les gens.

Mais non, sa prétention est de rendre la Capitale en musée géant à ciel ouvert.

Les autos ne pourront ne pourront plus sérieusement passés à défaut d’alternative réelle.

Les entreprises quitteront également le territoire pour laisser place aux riches américains et autres s’enivrer de bons souvenirs…

Booking.com
Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer